Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 09:42

Le président Sarkozy déclarait à Ryad, le 14 janvier 2008 

" Sans doute Musulmans, Juifs et Chrétiens ne croient-ils pas en Dieu de la même façon. Mais au fond, qui pourrait contester que c'est bien le même Dieu auquel s'adressent leurs prières ?......"

Réponse: Mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ nous a révélé LE PERE,son amour et sa justice.
Je crois que Jésus est Le Fils Unique de Dieu et qu'il est mort sur la croix pour nos péchés.Il est ressuscité pour notre justification. Le coran nie ces vérités fondamentales sur lesquelles notre foi se fonde.
La bible et Le coran ne parlent pas du même Dieu. En suivant Jésus je dois aimer mes ennemis et mon modèle est Le Prince de La Paix. Le coran ne nous invite pas à cela.......
L'article ci-dessous paru en janvier 2006 me semble une réponse pertinente et documentée sur les propos de notre Président.
patriceG64. 

Chrétiens et musulmans : Avons-nous le même Dieu ? Cette question est fréquemment posée dans tous les milieux chrétiens et nombreuses sont les personnes qui pensent que c'est bien le cas. Affirmer que nous avons tous le même Dieu est de bon ton. C'est faire preuve d'ouverture et de tolérance vis-à-vis des autres religions en renonçant à prétendre qu'il n'y a qu'une seule vérité. Derrière cette affirmation, il y a aussi la volonté de désamorcer toute source de conflit entre religions. "Nous avons tous le même Dieu" est devenue une des affirmations les plus religieusement correctes, du moins dans un monde occidental plein de bons sentiments et chargé de culpabilité.

Qu'en est-il en terre d'islam? Les musulmans sont-ils nombreux à penser qu'Allah est le même que le Dieu des chrétiens? La question donne à réfléchir. Dans un pays comme le Pakistan, qui est sous le régime de la charia (loi coranique), une telle affirmation pourrait même être ressentie comme un grave blasphème et, par conséquent, être passible de prison, voire de la peine capitale. Dans le Coran, le péché le plus grave, le chirk, est celui d'associer une autre personne à Dieu. C'est pourquoi le livre saint des musulmans répète à de nombreuses reprises que Dieu ne saurait avoir un fils. De surcroît, si le Coran parle de Jésus comme d'un prophète, il mentionne clairement qu'il n'est pas mort sur une croix.

Pour le chrétien, Jésus est le Fils de Dieu - le chemin, la vérité et la vie - l'image visible du Dieu invisible - Celui, le seul, par qui nous avons accès au Père. Comment serait-il dès lors possible de dire qu'Allah et le Dieu de Jésus-Christ sont un seul et même Dieu ? Allah et Dieu ont certes des attributs communs, mais comment Dieu pourrait-il se renier lui-même en se révélant aux croyants d'une autre religion sans son Fils et sans l'oeuvre accomplie à la croix ? Jésus n'aurait-il été crucifié que pour les chrétiens? La Bible dit clairement que le message de la croix est destiné à tous les hommes, qu'il n'y a qu'un seul Dieu, et un seul intermédiaire entre Dieu et les hommes (I Tim. 2: 4-6).

Devons-nous avoir honte de confirmer ce que dit la Bible? Certainement pas, pour autant que cela soit fait dans la douceur et le respect. De plus, les chrétiens y gagneront en crédibilité dans leur dialogue avec les croyants d'autres religions, les musulmans en particulier. Car une des conditions premières du dialogue est de bien définir son identité. A partir de là, on peut discuter sereinement de ce qui nous sépare et de ce qui nous unit.

L'attachement à certaines valeurs morales est certainement l'un des points où chrétiens et musulmans peuvent trouver un terrain de rencontre. Le fait de se référer à Dieu pour la conduite de notre vie est aussi un élément qui peut être partagé, même s'il est vécu de manière différente.

Aussi bien juifs et chrétiens que musulmans voient en Dieu le créateur de toute choses. Mais là où l'islam diffère, c'est qu'Allah n'a pas créé l'homme et la femme à son image comme l'a fait le Dieu des juifs et des chrétiens. Allah ne se reconnaît pas en l'homme. Certains théologiens musulmans pensent même qu'étant si élevé, il ne saurait souffrir pour l'homme. Au contraire, le Dieu des chrétiens s'est incarné en Jésus Christ, le Serviteur souffrant. En Lui, nous avons une relation personnelle avec le Père. Il nous a choisis comme ambassadeurs et par son Esprit Saint nous pouvons affirmer que Christ est Seigneur de tous les hommes.

Les milliers d'Iraniens qui ont trouvé une espérance et le salut en Christ ces dernières années, sont reconnaissants à ceux qui leur ont transmis un Evangile sans ambiguïté, parfois au risque de leur vie.
 
source:portes ouvertes. janvier 2006
     

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/