Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 17:58

J'ai prêché la vérité Divine dans la mesure ou j'ai pu la comprendre.Je n'ai pas eu honte de sa particularité.

Pour ne pas rendre inefficace mon témoignage,je me suis clairement séparé de ceux qui se sont égarés dans la foi et aussi de ceux qui ont pactisé avec eux.

C.H Spurgeon .

 

commentaire d'une lectrice :

Voilà donc un homme, que je nomme "géant", qui a su, envers et contre tous (pas facile à son époque)rester fidéle à la Parole et à la Parole seule.
Les mouvances teintées de séductions et d'erreur se faisaient déjà jour, et il a su les percevoir très vite, très tôt.
Je comprends cet homme, car nous chrétiens de la dernière heure, nous avons du aussi faire des choix. Des choix difficiles, amères parfois, douloureux souvent.
Rester fidèle, intègre, ne pas accepter le moindre compromis, la moindre errance, le plus petit mensonge, ne sont pas des moments plaisants face à la multitude d'une assemblée ou même de ceux qui en ont l'autorité !
La plupart des chrétiens, tenaces, ont du affronter l'hostilité des frères aimés, hier, et leur rejet.
La plupart d'entre nous, ont du quitté ce "cocon" si apaisant, si réconfortant, seul endroit, où ils pouvaient se ressourcer après une semaine plongée dans "ce monde" voilé par les ténébres !
Quel chagrin, quel déchirement de voir tant de frères et d soeurs se laisser séduire au fur et mesure, insidieusement, par l'oeucuménisme (encore lui !) qui s'est invité doucement, au fil du temps.
Je prie, et espère que de tels hommes s'élèvent encore dans ces derniers temps fâcheux pour dénoncer, proclamer, informer afin que les derniers "incorruptibles" que nous sommes tiennent encore !
Mais le Seigneur connaît déjà son "Eglise", n'en doutons pas !

En christ..
Muriel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

muriel 01/05/2012 18:43

Voilà donc un homme, que je nomme "géant", qui a su, envers et contre tous (pas facile à son époque)rester fidéle à la Parole et à la Parole seule.
Les mouvances teintées de séductions et d'erreur se faisaient déjà jour, et il a su les percevoir très vite, très tôt.
Je comprends cet homme, car nous chrétiens de la dernière heure, nous avons du aussi faire des choix. Des choix difficiles, amères parfois, douloureux souvent.
Rester fidèle, intègre, ne pas accepter le moindre compromis, la moindre errance, le plus petit mensonge, ne sont pas des moments plaisants face à la multitude d'une assemblée ou même de ceux qui
en ont l'autorité !
La plupart des chrétiens, tenaces, ont du affronter l'hostilité des frères aimés, hier, et leur rejet.
La plupart d'entre nous, ont du quitté ce "cocon" si apaisant, si réconfortant, seul endroit, où ils pouvaient se ressourcer après une semaine plongée dans "ce monde" voilé par les ténébres !
Quel chagrin, quel déchirement de voir tant de frères et d soeurs se laisser séduire au fur et mesure, insidieusement, par l'oeucuménisme (encore lui !) qui s'est invité doucement, au fil du
temps.
Je prie, et espère que de tels hommes s'élèvent encore dans ces derniers temps fâcheux pour dénoncer, proclamer, informer afin que les derniers "incorruptibles" que nous sommes tiennent encore
!
Mais le Seigneur connaît déjà son "Eglise", n'en doutons pas !

En christ..

Muriel

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/