Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:27

 
 
Que DIEU ait pitié de nous ! Que DIEU visite son épouse ! Qu'il verse sur nous l'ESPRIT de grâce ! Nous n'avons peut-être pas longtemps pour oeuvrer dans des conditions favorables. Décidons dès maintenant d'éliminer la paille du milieu du froment et le levain de la farine. Voici quelques points qui me semblent primordiaux :
 
- Chercher à tout prix une relation d'intimité avec DIEU par une plénitude constante de son ESPRIT? PAR UNE VIE DE PRIERE.
- Connaître à fond les intentions de DIEU par une connaissance intégrale de "TOUTE SA PAROLE".
- Apprendre à chaque nouveau-né en CHRIST la nécessité et la valeur de ces deux choses.
- Préparer les églises à la fois pour la persécution et pour le plus grang réveil de l'histoire.
- Apprendre aux églises et aux croyants la victoire de JÉSUS-CHRIST sur le diable. Les bâtir solidement sur le fondement inébranlable de la VÉRITÉ.
- Demandons à DIEU un réveil véritable (dans les coeurs et non une "séduction" de façade), une action irrésistible du SAINT-ESPRIT fondée TOTALEMENT sur LA BIBLE, unissant les vrais enfants de DIEU dans un amour incassable et avec la vision de faire connaître CHRIST au monde francophone.
- Rejetons cette tolérance qui ferme les yeux sur l'erreur et le péché. Rejetons également cette petitesse d'esprit qui fragmente l'église en empêchant que l'ESPRIT présente au monde le portrait authentique et fulgurant de CHRIST.
 
                             Ralph Shallis .  EXTRAIT D'UNE LETTRE CIRCULAIRE DE RALPH SHALLIS 1985 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

muriel 14/02/2012 00:47

Les années ont passé, Frère Ralph, et le Seigneur a eu pitié de ceux qui se sont tournés vers lui.....mais il n'y a pas eu de réveil.
Il n'y aura plus de réveil.
Oh, bien sûr, dans divers endroits, sur tous horizons, des multitudes se sont convertis...sans toutefois ébranler les nations, seulement les cieux, Ralph, seulement les cieux. Qui se sont réjouis
de ces âmes captives de l'amour de Celui qui s'était donné pour eux. Il y a si longtemps. Il y a 2000ans. Déjà.

Puis le temps s'est écoulé, lentement pour les uns, trop vite pour les autres...et moi, j'ai vu le monde sombré, changé de visage, se revêtir de nouvelles lois, de nouvelles moeurs, de nouvelles
idéologies qui n'ont fait que m'attrister.

J'ai espéré, j'ai prié, j'ai exhorter, apporter cette nouvelle merveilleuse....j'ai parlé, parlé, parlé sans jamais me lasser de ce Sauveur hors du commun, de ses promesses, du monde céleste sur
lequel nous devions fixés nos regards sans cesse...

J'ai cru comme vous, à travers cet amour fou, à travers cet enthousiasme que je ne pouvais réfréner, que je pourrais changer un peu ceux qui m'entourais, un peu changer le monde, naïve que
j'étais.

Mais, ce fut la Parole qui m'éclaira, au fil du temps, qui me révéla que la fin des temps signifiait l'abandon de beaucoup, signifiait aussi le refroidissement de ce sentiment le plus fort, le plus
noble..l'amour. S'ensuivrait une forme de foi, de bon ton, ou teintée de "sensationnelle", où l'émotion l'emporterait sur la réflexion, sur le silence profond si riche de méditation et de
prière.
Ou le politiquement correct devenait le spirituellement correcte.

On n'osait plus dire, on n'osait plus s'élever, dénoncer, affronter avec courage et vérité.
Et ceux qui le font encore, sont appelés "fondamentalistes" ou pire, des "résistants" à l'innovation !
Et je ne peux m'empêcher d'être partagée entre la réjouissance du retour de notre raison d'être, Jésus-Christ dans ces signes évidents, et la tristesse de savoir que des multitudes s'obstinent à en
nier l'approche...et qui vont affronter la désolation...comme jamais l'humanité n'a connu depuis la fondation du monde.

"Ma conscience est captive de la Parole de Dieu, je ne veux, ni ne peux abdiquer" a dit un petit moine au 15ème siècle, du nom de Luther.

La mienne aussi sans aucun doute, c'est pour cela que je ne peux que m'affliger de l'état de notre humanité, de nos nations, de nos dirigeants...qui se détournent des Lois de Dieu, du Salut offert,
de son appel, de sa tendresse imméritée, de sa patience infinie aussi.

Il n'y aura plus de réveil, frère Ralph, plus maintenant. Mais vous le saviez déjà.

Le tic-tac du temps de grâce s'achève, nous le savons bien, au regard des prophéties liées étroitement aux événements mondiaux de ces deux dernières années.

Et nous ne pouvons que nous sanctifier davantage, prier encore et encore, et attendre "cette tentation" qui s'abattra sur le monde, et dont nous serons épargnés.

En sachant que la Justice de DIeu, inséparable de son Amour, sera sauver ceux dont Il connait les coeurs depuis toujours.

Muriel.

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/