Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 09:30

Il paraît qu'il a replongé et que sa femme l'a quitté. Renaud ne fait plus parler de lui en tant que chanteur mais comme le bon pote qu'on voit sombrer petit à petit dans les journaux. Pourtant, pendant plus de 20 ans, rien de laissait présager le naufrage : ses chansons pleines d'engagement, de tendresse et d'auto-dérision faisaient un carton. Sa personnalité généreuse, révoltée faisait de lui un chanteur très aimé des français (eux aussi généreux et révoltés). Puis un jour Coluche est mort, suivi par d'autres et la mélancolie a commencé à faire son travail. L'amour de sa femme Dominique et sa fille Lolita n'ont pas réussi à faire contre-poids alors la dépression et l'alcoolisme l'ont submergé. On avait bien cru à une résurrection quand il s'est remarié avec Romane Serda et a arrêté de boire mais le mal, attendant son heure, a refait surface pour à nouveau tout dévaster. Mister Renard a gagné.

Si je rappelle l'histoire de Renaud, ce n'est pas pour lui rendre un hommage sensé vous remplir de pitié comme cela se pratique dans la presse (qui a compris que montrer les animaux blessés, ça fait vendre). C'est parce que son cas est significatif de ce que vivent beaucoup de nos contemporains : une phase où l'on est dans la force de l'âge, où tout est possible, où l'on peut assouvir ses envies et impacter son environnement. Et puis vient une autre phase où la vie a fait son œuvre et apporté son lot de désillusions, de deuils, de nostalgie. Les enfants sont devenus grands, il n'y a plus rien à espérer niveau carrière et les idéaux de jeunesse sont partis. N'empêche qu'on aspire encore à cette vie pleine d'étincelles, de mousse et de bulles qu'on avait avant. Oui, on était naïf mais au moins il y avait de l'espoir et du sens. Renaud n'est pas un cas isolé. Il fait partie de ces gens sensibles et honnêtes, qui n'ont plus les moyens d'être forts. La réalité, froide et méthodique, les a laminés. Et le pire c'est qu'ils savent que leur vie actuelle fait honte à leur propres aspirations de jeunesse. Alors, comme Renaud, beaucoup sombrent dans la dépression et l'alcoolisme parce qu'ils n'arrivent pas à être indifférents, parce que les divertissements ne suffisent pas à oublier, parce que les liens familiaux sont devenus fades et le repli narcissique bien trop tentant.

Avec le temps, l'homme qui crie « ni dieu ni maître ! », qui divinise son environnement et lui-même s'aperçoit que tout cela est vanité, mirage, du vent ! Alors il doit bien s'avouer vaincu... mais vaincu par qui ? Par la vie ? Comme si on pouvait la personnifier ! Non, il est en définitive vaincu par Dieu qui lui montre que si on ne construit pas toute sa vie sur Lui, on bâtit sur du sable. Il y a un espoir pour Renaud et les autres : arrêter de jouer les supermen d'opérette, arrêter de faire le fort pour reconnaître que le sens de la vie ne se situe nul part ailleurs qu'en Dieu. C'est le sens de la parole de Jésus qui dit « Heureux ceux qui se reconnaissent spirituellement pauvres, car le royaume des cieux leur appartient. Heureux ceux qui pleurent, car Dieu les consolera. Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage. » ou encore « Ceux qui sont en bonne santé n'ont pas besoin de médecin, ce sont les malades qui en ont besoin. Ce ne sont pas des justes, mais des pécheurs que je suis venu appeler à changer de vie. » Heureux donc ceux qui laisse de côté leur satané orgueil pour faire la connaissance de Jésus et heureux ceux qui préfèrent devenir Ses disciples et vivre la félicité plutôt que de continuer de s'auto-détruire et être torturés par des remords éternels. J'aimerais tellement que Renaud, lui qui se vante d'être protestant, finisse enfin par être heureux...

 

 

~ Yohann Tourne - février 2012

SOURCE / GBU

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/