Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:30
 

Une "mission" qui pose problème

par Eric Ropp

La mission Kwasizabantu est bien connue depuis des décennies. Qui n'a pas lu – et probablement apprécié – le livre d'Erlo Stegen 'Réveil parmi les Zoulous', publié en 1994 ? Il y est beaucoup question de l'Eglise primitive, de réveil et de guérison ; des sujets qui ne laissent pas indifférents.

On peut être édifié par les attitudes de foi de la part des membres de la mission. Indéniablement, des résultats, parfois spectaculaires retiennent l'attention. On observe souvent beaucoup de piété parmi les fidèles. La mission s'est surtout développée en Afrique du Sud, mais on note également un développement assez important en Allemagne, en Suisse et même en France, dans une certaine mesure.

Cependant des voix s'élèvent pour dénoncer des dérives préoccupantes. Dès 1994, Alexander Seibel, recueille certains témoignages sur la mission qui le bouleversent. Voici quelques points, parmi bien d'autres, qu'il dénonce :

« On relève la présence d'autre esprit. Au centre n'est pas la grâce, mais le péché et l'homme. Les prédications sont surtout centrées sur le péché avec, pour résultat, une notion erronée du péché. Chacun est amené, voire contraint, à confesser tout péché commis. On prêche le légalisme et les peines de l'enfer. Les messages n'étant pas équilibrés ni centrés sur Christ, il n'existe aucune assurance du salut. Le légalisme y est très poussé. »

Seibel cite des ex-collaborateurs dénonçant quatre points :

1. Une direction aux allures dictatoriales ;

2. Les finances ne seraient pas toujours propres ;

3. La confession n'est pas ressentie comme une proposition, mais une obligation ;

4. Des doutes règnent également au sujet des visions de Hilda Dubé, et de certaines autres femmes, qui occupent une position de prééminence au sein de la mission.

Certains observateurs constatent une amabilité imposée ayant pour seul but de gagner les gens. On entend des témoignages troublants, tel que : « Avant d'arriver à Sizabantu, j'étais heureux et ne connaissais pas la dépression. Là, je pleurais toute la journée, sans même savoir pourquoi. Tous les autres me paraissaient meilleurs que moi. Auparavant, j'avais l'assurance du salut, après plus. »

Si telle personne veut quitter la mission, elle est considérée comme égarée par le diable. Des divorces s'en suivent parce que le conjoint veut rester fidèle à Dieu (c'est-à-dire à la mission). A. Seibel voit dans ces pratiques un asservissement à des personnes telles que l'apôtre Paul les dénonçait (cf. 2Co 11.4-20).

En 2000, le Révérend Moss Nltha, secrétaire général de l'Alliance Evangélique sud-africaine, mettait en garde contre des dérives dangereuses de la mission qui portent préjudice aussi bien à ceux qui ont quitté la mission qu'aux personnes encore actives en son sein.

L'hebdomadaire ideaSpektrum (Allemagne), qui cite également la mise en garde de l'Alliance Evangélique sud-africaine, dénonce aussi le fait que la mission exerce ses ministères sous le couvert d'organismes tels que : l'Eurochor, L'amour vrai attend, Chrétiens pour la vérité, l'Ecole Domino Servite, des initiatives anti-avortement.

Nous déplorons de devoir, par égard pour les victimes avérées – et aussi potentielles – de Kwasizabantu, éclairer le lecteur sur une situation préoccupante pour beaucoup. La chose est d'autant plus déplorable que cette mission mène ses luttes dans des domaines malheureusement trop souvent négligés par les milieux évangéliques, et dans lesquels il serait important de prendre fermement position.

Que le Seigneur nous soit en aide, aux uns et aux autres !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gerf. 07/07/2017 13:03

Bonjour,

je ne suis pas membre de la mission KZB, mais l'ai pas mal étudiée et suis en contact avec certains de ses membres.

Et je crains qu'une fois de plus, l'accusation de "secte" ou de "dérives sectaires" ne soit utilisée pour salir des personnes qui veulent être fidèles à tout l'enseignement de la Bible, et qui prêchent la sanctification, et l'abandon du péché.

c'est tellement commode d'accuser les autres d'être "trop durs" ou "dictatoriaux" quand on n'adhère pas à leur discours, et que l'on se sent alors mal à l'aise face à leur témoignage, à leur vie !

D'après ce que j'ai vu, je ne crains pas de dire "mes frères" en parlant d'eux, et je crois que vous devriez être beaucoup plus prudent dans votre analyse :

1. Une direction aux allures dictatoriales ; => je pense que les gens d'aujourd'hui diraient pareil de paul, de Jean, de Jacques... vu leurs épitres ! et Jésus a été accusé de la même chose : "cette parole est dure, qui peut l'écouter ?" avoir un dirigeant qui dirige ne fait pas d'une organisation une secte !

2. Les finances ne seraient pas toujours propres ; => toute argumentation au conditionnel me dérange profondément et appelle soit une enquête avant d'écrire, soit le silence tant que ce n'est pas prouvé.

3. La confession n'est pas ressentie comme une proposition, mais une obligation ; => "ressentie" ?? là encore je serai prudent, entre racontards de personnes que leur conscience accuse, et vérité des pratiques, il y a parfois un "fossé"... et j'ai lu quelque part "confessez-vous vos péchés les uns aux autres" (jacques 5.16)

4. Des doutes règnent également au sujet des visions de Hilda Dubé, et de certaines autres femmes, qui occupent une position de prééminence au sein de la mission. => je ne connais pas cet aspect, la Bible dit bien "que l'un prophétise, et que les autres examinent"... avoir des doutes ne fait pas d'une organisation une secte, surtout si la "vision" ne contredit pas la bible (mais je ne connais pas assez cette partie pour me prononcer).

en tous les cas, et vous voyez ma prudence je constate que ce que j'en connais comme la "qualité" douteuse des arguments contre me font dire que non, ce n'est pas une secte, et que oui, ce sont bien des frères et soeurs en Christ.

Cordialement

Gerf.

De passage... 07/07/2017 21:51

En effet, je suis bien d'accord avec ce commentaire !
Étonnant le besoin qu'ont certains de critiquer les églises qu'ils ont quitté en les trouvant "trop dure", comme ils l'auraient dit au Christ sans aucun doute...
Sans doute est-ce pour soulager leur conscience qui les travaillent...
Sans doute cette mission Kwasizabantu doit-elle les déranger par sa vie, ses fruits...
Jean 7v7 : "Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises."
Alors, ils préfèrent "se donner une foule de prédicateurs qui leur diront ce qu'ils ont envie d'entendre" : II Timothée 4 v 3-4 : "Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables."
Finalement, ce n'est pas si étonnant que cela puisque le Bible le dit...

Augusta 01/01/2017 07:42

Ce moyen, employé par Dieu pour faire voir si l’homme était capable d’être béni, cette épreuve à laquelle il a été soumis, a démontré toute la vanité de son être, la rébellion et la folie de son cœur, l’humiliante vérité qu’il est foncièrement mauvais. Depuis l’Égypte même, c’était un esprit de rébellion, d’idolâtrie et d’incrédulité, qui préférait tout, dans ce monde, idole ou Assyrien, à l’Éternel, le vrai Dieu. Constant dans son péché, ni délivrance, ni jugement, ni bénédiction, ni expérience de sa folie, n’ont pu changer le cœur du peuple, ni le détourner de la pente de sa nature. L’idolâtrie commencée en Égypte, et le mépris de la parole de l’Éternel (sans que la jouissance de l’effet de la promesse y ait rien changé) ont caractérisé le peuple jusqu’à son rejet par l’Éternel. En attendant, on voit en Dieu une patience qui ne s’est jamais démentie, les soins les plus tendres, les appels les plus touchants, tout ce qui pouvait être propre à ramener le cœur du peuple vers l’Éternel, des interventions en grâce pour le relever de sa misère, en le bénissant dans la fidélité que cette grâce a momentanément produite par le moyen de tel ou tel roi; Dieu, comme il s’exprime dans sa grâce, se levant de bonne heure pour envoyer au peuple ingrat des prophètes, jusqu’à ce qu’il n’y eût plus de remède. Mais il se vouait au mal, et ainsi qu’Ézéchiel et Étienne le montrent, l’Esprit de Dieu revient aux premières manifestations du cœur du peuple, dont le reste de son histoire n’était que la preuve et l’expression. Le jugement s’exécute à cause de ce qu’Israël a été dès le commencement.

Augusta 01/01/2017 07:40

Ce moyen, employé par Dieu pour faire voir si l’homme était capable d’être béni, cette épreuve à laquelle il a été soumis, a démontré toute la vanité de son être, la rébellion et la folie de son cœur, l’humiliante vérité qu’il est foncièrement mauvais. Depuis l’Égypte même, c’était un esprit de rébellion, d’idolâtrie et d’incrédulité, qui préférait tout, dans ce monde, idole ou Assyrien, à l’Éternel, le vrai Dieu. Constant dans son péché, ni délivrance, ni jugement, ni bénédiction, ni expérience de sa folie, n’ont pu changer le cœur du peuple, ni le détourner de la pente de sa nature. L’idolâtrie commencée en Égypte, et le mépris de la parole de l’Éternel (sans que la jouissance de l’effet de la promesse y ait rien changé) ont caractérisé le peuple jusqu’à son rejet par l’Éternel. En attendant, on voit en Dieu une patience qui ne s’est jamais démentie, les soins les plus tendres, les appels les plus touchants, tout ce qui pouvait être propre à ramener le cœur du peuple vers l’Éternel, des interventions en grâce pour le relever de sa misère, en le bénissant dans la fidélité que cette grâce a momentanément produite par le moyen de tel ou tel roi; Dieu, comme il s’exprime dans sa grâce, se levant de bonne heure pour envoyer au peuple ingrat des prophètes, jusqu’à ce qu’il n’y eût plus de remède. Mais il se vouait au mal, et ainsi qu’Ézéchiel et Étienne le montrent, l’Esprit de Dieu revient aux premières manifestations du cœur du peuple, dont le reste de son histoire n’était que la preuve et l’expression. Le jugement s’exécute à cause de ce qu’Israël a été dès le commencement.

Yoann 27/12/2016 08:40

Merci pour votre message spirituel
Je crois que vous devriez arrêter de lire la Bible elle vous rend plutot aveugle
J'ai été à la mission et j'ai vu des drogués qui sont aidés à retourner à une vie normale, ils sont nourris gratuitement, et le résultat c'est qu'ils refont des études, trouvent un emploi et deviennent utiles dans la société. N'importe qui peut le voir en visitant Kwasizabantu, des centaines de personnes sont nourries chaque jour gratuitement, des centaines de zoulous trouvent un emploi sur cette mission
Les autorités Sud Africaine voient ce qu'apporte cette mission dans leur pays, j'ai vu de mes propres yeux le prince du zoulouland remercier Erlo Stegen pour son travail.
Je tiens à vous rappeler que cette mission existe depuis 1976, et elle ne fait que grandir.
Est-ce que vous en faites autant ?
J'ai aussi des choses à critiquer dans cette mission mais je ne juge pas d'abord parce que le jugement est réservé à Dieu, ensuite parce que ces gens ont déjà aidé des milliers de personnes, ce qui fait un peu plus que moi, mais surtout parce que ce sont des frères, et quand on aime quelqu'un on ne le critique pas, on l'encourage et on prie pour lui.
Posez-vous la question s'il vous plait
Est-ce que parce que vous n'êtes pas parfait vous êtes l'ennemi de Dieu ?
Je le répète j'ai vu des imperfections à Kwasizabantu, mais j'ai surtout vu des gens qui pourraient gagner des gros salaires s'impliquer dans l'oeuvre de Dieu,et travailler durement et contre cette attitude, je ne crois pas qu'il nous est permis de dire quoi que ce soit.

Etienne 23/11/2016 20:09

Merci Biblique, l'amour du Seigneur est grand car il m'a sorti de KSB, puis m'a fait connaitre l'amour !!

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/