Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 23:31
 Eric Dionnet est évangeliste en haut médoc (33)

 Samuel Morse, à qui le célèbre S.O.S fait penser, a connu de très nombreuses attaques et critiques de la part de la presse et du congrès Américain. La foule avait tort, lui avait raison....

Lorsque Alexandre Graham Bell présenta son idée de téléphone, il fut traité de fou. La multitude se trompait, il avait raison....

Goodyear fut sévèrement montré du doigt par tous et soutenu seulement par sa femme alors qu'il travaillait une matière volcanique en vue de développer ce qui aujourd'hui paraît si évident: "Les pneumatiques". La multitude avait tort, il avait raison....

Quand l'anglais Edward Jenner mit au point la vaccination contre la variole, la société était persuadée que toutes les anomalies animales seraient transmises dans l'organisme humain. La multitude se trompait....encore !

N'avez-vous jamais pensé que la majorité pouvait se tromper sur Jésus-Christ ? Pourquoi suivre la foule ? Elle se trompe une fois de plus quand elle rejette Jésus-Christ ! Il faut admettre que le grand nombre est par lui-même un facteur d'influence important. Le Seigneur le savait quand il a écrit :
"Tu ne suivras point la multitude pour faire le mal; et tu ne déposeras point dans un procès en te mettant du côté du grand nombre, pour violer la justice".
(Exode 23 : 2)

Un autre exemple nous est donné par le monde de la médecine. Malpighi est né le 10 mars 1628 en Italie. Dans la deuxième moitié du 17è siècle, on enseignait alors que les ventricules du coeur communiquaient entre eux et que le centre du système veineux et artériel se trouvait dans le foie. Malpighi est le premier à utiliser le microscope pour ses recherches et découvre le monde de la biologie. Cela suscite de vives oppositions. Toute la vie de ce savant, au caractère doux et conciliant, ne sera qu'une suite d'âpres discussions et de luttes acharnées. Il se heurtera constamment aux défensuers tenaces des théories galéniques.*
En 1661, il découvre la structure du poumon. Les adversaires, à ce moment là, excitent les étudiants qui attaquent sa maison pour détruire ses manuscrits. Malpighi s'est signalé toute sa vie par son équité, sa charité, la sérénité qu'il a conservé dans les querelles, et sa modestie qui lui a fait accepter les critiques et fuir les éloges. On doit rendre hommage à cet homme qui, au mépris des tracasseries de toutes sortes, n'hésita pas à lutter contre les théories galéniques qui avaient dominé la médecine pendant près de 20 siècles.

Jésus-Christ est venu parmi les hommes, disant :"Je ne suis pas venu pour les bien portants mais pour les malades" (Matthieu 9 : 12). Nous refusons de donner crédit à la médecine divine et pourtant, nous souffrons cruellement parce que les diagnostics et les prescriptions humaines sont obscures et fausses.
La multitude se trompe quand elle dit que Christ est dépassé, incapable de s'occuper de notre vie. Avant de suivre la multitude, lisez au moins une fois dans votre vie l'Évangile de Jean avec une attitude ouverte, prête à découvrir qui est celui que l'on appelle "Jésus".

E. DIONNET .

* (de Galien claude, médecin grec - 201-131 AV/J.C)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/