Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:21

Introduction

J'ai lu qu'un homme accueillait ses amis par une gentille remontrance: « Vous ais-je rencontré en train de prier? ». Quelle façon intéressante d'accueillir ses amis. Je me demande combien d'amis il a gardés.

Je pense que mon message d'accueil pour vous cette semaine serait plutôt: « Vous ais- je rencontrés en train de vous reposer? » Etes-vous un étang tranquille ou un océan en ébullition? Etes-vous complètement satisfaits en Christ seul, ou recherchez vous encore un homme qui puisse ajouter quelque chose à votre marche avec Dieu? Au milieu de la tempête, expérimentez-vous la paix ou voyez-vous votre fondation s'effondrer? Avez vous découvert la Seule Chose, ou êtes vous troublés par « de nombreuses choses »?

J'ai de bonnes nouvelles pour vous. Je vous encourage à lire la suite pour découvrir le secret du repos en Christ, et la signification profonde du jour du Sabbat.

« Car le Fils de l'homme est maître du sabbat. » (Mat. 12:8)

Le Sabbat (et toute autre chose appartenant à l'Ancienne Alliance) a en vue un accomplissement spirituel en Christ. Jésus n'est lié par aucune règle ou tradition qui dirait, tu dois ou tu ne dois pas. Il est le Maître du Sabbat; le Sabbat ne règne pas sur Lui. Nous, qui sommes en Christ, respectons le Sabbat, mais le Sabbat n'est pas pour nous un jour de la semaine. Ce n'est certainement pas un jour pour assister à des services religieux. Cela n'a rien à voir avec le calendrier. Si nous voulons respecter le Sabbat, il nous faut juste demeurer, persévérer à habiter en Christ, comme le sarment demeure et est relié constamment au Cep. Car le sarment se repose dans le Cep. Le sarment ne lutte pas en s'imposant toutes sortes de soucis ou d'efforts afin de produire du fruit, au prix de multiples contorsions. Au lieu de cela, il vit simplement en union avec le Cep, et c'est en ce sens qu'il se repose. Il se confie dans la Vie du Cep pour produire du fruit. C'est le principe du repos de Sabbat.

Voyons maintenant ce repos en Christ. Vous pourriez supposer que, en tant que Fils de Dieu, Il avait la liberté de dire et faire ce qui Lui semblait bon. Mais Il affirme clairement « je ne fais rien de moi-même. C'est mon Père, qui habite en moi, qui fait les oeuvres. » Voilà ce qu'est le repos, mon ami. Il est le Maître, le Seigneur du Sabbat. Jésus excellait dans l'art d'observer le jour du Sabbat. Qu'est ce que cela signifie? Cela veut dire, Je ne fais rien de moi-même. Mes enseignements ne viennent pas de Moi, Mais ils appartiennent à Celui qui m'a envoyé. Et Je ne fais rien si ce n'est ce que je vois faire par mon Père, et je ne dis rien en dehors de ce que J'entends de la part de mon Père. C'est extraordinaire. Voilà ce que signifie se reposer dans le Seigneur.

Hé bien notre relation avec Christ se doit d'être exactement identique à la relation de Christ avec Son Père. Je ne fais rien en dehors de Christ. Je ne dis rien en dehors de Christ. Et je ne fais ni ne dis rien par mes propres forces, mais je fais confiance à la vie du Seigneur Jésus pour faire en moi et à travers moi ce que je ne peux pas faire par moi-même.

Ou, si vous préférez, c'est ce que Paul décrit dans Galates 2:20: « Ce n'est plus moi qui vit, c'est Christ qui vit en moi ». Plus moi, mais Christ. C'est le secret de la vie chrétienne. Et puis-je me permettre de rajouter: « Plus moi, mais Christ », c'est la vie chrétienne normale. C'est ainsi que cela doit se passer, et depuis le tout début.

Rappelez-vous que le premier jour de la vie d'Adam, juste après sa création, fut un jour de repos. Hé bien la vie chrétienne commence de la même manière. Si quelqu'un est en Christ, la Bible dit qu'il ou elle est une nouvelle création. Vous êtes nés de nouveau; vous êtes nés d'en haut. Et la première leçon que vous apprenez, c'est que la vie spirituelle en Christ, ce n'est pas faire, c'est être; ce n'est pas travailler, mais se reposer.

Combien il est décevant de voir que l'église prostituée - le système religieux- n'enseigne pas comment entrer dans le repos. Elle veut vous mettre immédiatement au travail. Par conséquent vous vous exténuez vous-mêmes, essayant d'être saint, essayant de ressembler à Christ, essayant de plaire aux gens - au pasteur, aux anciens et aux membres de votre église. Vous ressentez parfois que vous n'arriverez jamais à en faire assez. Vous ne pouvez jamais donner assez, vous n'êtes jamais assez disponibles pour faire les choses, vous n'assistez jamais assez aux réunions. Et quelle culpabilité vous ressentez, si jamais vous dîtes non, ou lorsque vous pensez ne pas en faire assez.

Votre premier jour en Christ est un jour de repos. Ne vous laissez pas lier par un calendrier. Ce premier « jour » en Christ peut prendre des semaines ou des années. Nous recherchons le principe spirituel du jour du Sabbat, nous ne parlons pas ici d'une période de vingt quatre heures. C'est une chose que vous allez apprendre et vivre pendant le reste de votre vie. Combien sont malheureux ces gens qui ne commencent pas dans le repos de Christ. Ils ont été sauvés, et commencent à travailler pour la religion, et sont comme des esclaves qui vivent en Egypte au lieu d'être des Hébreux séjournant dans le pays où coule le lait et le miel. Ainsi, après tant d'années d'esclavage, ils deviennent institutionnalisés, et ils pensent que la vie chrétienne est sensée se passer ainsi.

Certes, il en est ainsi pour bien des gens, mais il devrait en être tout autrement. Votre premier jour en Christ est un jour de repos. Le travail viendra plus tard. Mais votre premier jour en tant que nouvelle création est un jour de repos. Ce sera un jour de repos tant que vous apprendrez ce que signifie demeurer en Christ, habiter en Lui, se reposer sur Son oeuvre entièrement terminée. C'est la base et le fondement de tout le reste. Si le mot « saison » vous aide à mieux comprendre que le mot « jour », hé bien pensez au Sabbat comme à une saison.

Mais la première leçon est d'appendre à se reposer. C'est le principe du Sabbat.

J'espère que vous commencez à discerner toute la longueur et la profondeur de ces choses. Depuis cette perspective, vous voyez combien il est stupide de vous faire une montagne au sujet du dimanche ou du samedi, du jour du Sabbat ou du jour du Seigneur, ce que vous pouvez faire et ce que vous ne pouvez pas faire. Ce sont des arguments pour les petits enfants. Tournons-nous vers la maturité. Laissons tomber les choses enfantines et devenons des hommes et des femmes avec une sagesse et un discernement spirituels. Dieu recherche une condition spirituelle, un résultat spirituel, et pour avoir cela, Il va travailler dans votre coeur en profondeur. C'est la base de la Nouvelle Alliance.

Copyright ©1997-2008 TheSchoolOfChrist.Org
Distribution (libre) non commerciale possible à condition que cette mention appara
isse

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 24/06/2013 00:43

Merci pour cette belle explication de la Nouvelle Naissance et de la Vie Nouvelle en Christ,notre Sauveur et Rédempteur. Amen!

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/