Hommage au pasteur luthérien Albert Greiner (décédé vendredi 15 mars 2013), inlassable prédicateur de la grâce de Dieu:

En transportant le croyant en dehors de lui-même, de telle sorte qu'il ne vit pas en lui-même, mais dans le Christ et dans son prochain, la foi est la source d'une naissance nouvelle qui ne peut être que l'oeuvre de la grâce agissant par la Parole.
Albert_Greiner.jpgLe Père céleste est un jardinier qui transplante notre vieil homme en Christ.

C'est une chose grande, forte, puissante et active que la grâce de Dieu. Elle n'est pas couchée, inerte, dans l'âme, où elle dormirait et se laisserait porter comme une planche peinte porte la couleur. Non, il n'en est pas ainsi; elle porte, elle conduit, elle pousse, elle tire, elle transforme, elle opère tout en l'homme: elle renouvelle sa personne tout entière.
La grâce divine donne à l'homme la force de croire que Dieu est son bouclier, qu'il le glorifie et lui relève la tête jusque dans la mort et dans l'enfer.
La Parole de Dieu est droite. Elle l'est d'abord en elle-même. Elle l'est ensuite parce qu'elle rend droit l'homme recourbé sur lui-même.

(extrait de Martin Luther prédicateur, textes choisis et présentés par Albert et Françoise Greiner, p. 53)

SOURCE : Christophe Paya.free