Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 14:47

Dieu voulant j'aurai l'occasion de vous proposer d'autres études sur  sur des mots ou expressions bibliques,
par les professeurs Lamorte et Freyche.
patriceG64


Etude du professeur Joel Freyche.
Médailles frustes.
on appelle ainsi les pièces de monnaie et les médailles antiques que l'usage et les annnées ont polies et dont elles ont presque éffaçé les reliefs:tel est le cas de certaines expressions de La Parole de Dieu,auquelles il convient de rendre leur vigueur,leur fraicheur originelles.L'Esprit Saint les a voulues percutantes;ne les laissons pas affadir......
Le préfixe grec"eu",fréquemment employé,a un sens fort agréable.Les roisde l'ancienne Egypte se faisaient appeler par exemple,EVERGETES(Le bienfaiteur).Le préfixe rendu par la syllabe"ev" dans le mot "évangile"devrait etre traduit par un terme énergique comme "heureux".
Notre expression française qui s'efforçe de rendre le grec"evangelion"(évangile) deviendrait alors:
"L'heureuse nouvelle",alors que "bon"-"la bonne nouvelle" semble assez médiocre

Repost 0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 09:59

Voir aussi sur mon blog un poème de J.M Nicole.Cliquez sur la catégorie "poèmes".
Il a écrit une  brochure sur l'adventisme que vous pouvez lire sur : http://www.bdsr.org/adventistes.htm.
patrice Garriga

  Une rue en l'honneur du pasteur Jules Marcel Nicole
 
Qui a dit que le ministère pastoral n'avait plus aujourd'hui la reconnaissance sociale dont il jouissait hier ? Il arrive même que cette reconnaissance franchisse le seuil des temples évangéliques... Pour preuve : la mairie de Nogent-sur-Marne a inauguré officiellement, ce vendredi 28 septembre à 18 heures 30, un « passage (du) Pasteur Jules-Marcel Nicole », à l'occasion du centenaire de la naissance du pasteur, professeur et directeur bien connu de l'Institut Biblique, qui fut l'une des personnalités les plus remarquables du dernier demi-siècle évangélique.

Né en 1907 à Berlin d'un père pasteur dans cette ville de l'Église réformée de langue française, Jules-Marcel Nicole a fait ses études secondaires à la Chaux-de-Fonds. Venu étudier à Paris, il obtient en 1928 la licence de lettres classiques de la Sorbonne, à une époque où le diplôme de licence avait encore une valeur académique intacte, et valait encore - selon son sens ancien - « autorisation d'enseigner ». Il est la même année diplômé de l'Institut Biblique de Nogent, où l'a conduit l'estime de son père pour Ruben Saillens. Après avoir complété ses études théologiques près de Boston (au Gordon College, qui deviendra Gordon Divinity School, puis Gordon-Conwell Seminary), il est à la fin de son séjour aux États-Unis sollicité par Ruben Saillens pour enseigner à l'Institut, où il devient professeur dès 1931. Il y enseignera jusqu'en 1995 – avec la seule interruption de l'Occupation – de façon continue autant que diversifiée : matières historiques et bibliques, grec et dogmatique, sans négliger l'homilétique ! Co-directeur de l'Institut dont il est le professeur principal, il s'engage également, avec son ami Jacques-A. Blocher, dans la re-fondation après-guerre de l'Église évangélique de Nogent. Il en devient le premier pasteur, ajoutant à ses responsabilités d'enseignement et de direction, des visites pastorales qui lui font parcourir, souvent à pied, Nogent et les localités voisines.

Le ministère d'enseignement de J.M. Nicole n'a pas cessé depuis son départ en 1997, en particulier par les Précis, qui restituent la clarté pédagogique et la solidité biblique des cours à partir desquels ils ont été rédigés. À son souvenir doit être associé celui de son épouse, Aimée Nicole née Paget, qui l'a admirablement secondé, et complété, tout au long de son ministère.

Source: eemni / Institut biblique de Nogent / aleloo.com

Repost 0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 15:27
Il s'agit du pasteur traducteur de la bible martin

Martin, pasteur du désert, refuse de s’exiler.

 

Le pasteur Martin reçut du procureur général de Joigny l’ordre de s’absenter, sans quoi le ministre devait être capturé. Le pasteur délibéra avec les anciens de chaque lieu de sa circonscription, et le plus grand nombre décidèrent qu’il ne fallait point céder à la première injonction.

« Je continuai donc, écrit le pasteur Martin, à remplir mes fonctions, mais avec toutes les mesures que la prudence peut me suggérer ; je n’ai osé depuis habiter chez moi ; je cours de gîte en gîte comme on faisait du temps jadis. » (Lettre du pasteur Martin, 10 janvier. Mss. P. R.)

Histoire des Églises du Désert. Par Charles Coquerel., T. 2, Paris, AB. Cherbuliez. 1841. p. 522

Repost 0
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 10:07

A Beyrouth, un jeune milicien du Hezbollah, après avoir tué 203 personnes, principalement des miliciens d'escouades rivales, rencontre Jésus. Il n'a pas 17 ans.
 
Sa vie a été complètement transformée lorsqu'un jour un missionnaire, dans la rue, annonce que Jésus peut enlever toute culpabilité et nettoyer tout le sang qui couvre certaines mains. Le message le percute suffisamment pour qu'il dépose définitivement ses armes. "Ma vie et celle des autres ne comptaient pas, elles n'avaient aucune importance" dit Zachariah Anani. Il est devenu depuis le directeur d'un ministère international d'évangélisation: "Evangelism Millions to Millions Ministries International".
 
********
 
Sa famille, musulmane sunnite, voulait faire de lui un Imam selon la tradition instaurée par son arrière grand-père. Dès l'enfance il fréquente donc l'école islamique. A 13 ans, il suit l'entraînement qui fera de lui un soldat islamique, à la grande joie de ses parents.(selon les doctrines islamiques, le soldat qui meurt sur le champ de bataille a le droit d'atteindre le ciel.) La famille bénéficie alors d'une protection particulière et est très respectée. Au début des années 70, des petits gangs islamiques opéraient à Beyrouth, soutenus par l'Organisation de Libération de la Palestine.
 
Avec le temps, ces petits groupes ont rejoint le Hezbollah, le Hamas et d'autres groupements Jihadistes. "J'ai été équipé, entraîné et envoyé pour tuer les Juifs et les Chrétiens, et bien entendu, les Américains" précise Anani. A chaque mort annoncée et confirmée par deux autres soldats, il gagnait un point sur sa charte. Il avait ainsi accumulé 203 points et pensait bien mourir entre 18 et 19 ans. Un jour qu'il rôdait dans les rues de Beyrouth, il rencontre un missionnaire travaillant d' Opération Mobilisation qui prêchait dans la rue. "J'allais passer sans m'arrêter quand ses paroles ont retenu mon attention: Jésus-Christ vous donnera une nouvelle vie, une espérance, le salut. Je me suis arrêté pour écouter et parler avec lui."
 
Plus tard, Anani s'est rendu à la maison du missionnaire et il a vu une Bible pour la première fois. Le missionnaire a ouvert les Ecritures à l'endroit où Jésus dit: "Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos." (Evangile de Matthieu, ch.11 v.28) "Ces mots ont pénétré dans mon cœur très profondément et j'ai donné ma vie et mon âme à Jésus-Christ. Ce fut le début d'un grand changement dans ma vie. Ma première réaction a été de dire la joie de ma conversion à ma famille musulmane. Je n'ai pas caché ma foi que j'ai partagée avec mes parents et avec tout le monde le lendemain."
 
Des dirigeants Musulmans à Beyrouth ont lancé un procès contre lui, l'accusant d'apostasie. Anani se heurtait à la tradition Islamique qui spécifie que "Quiconque embrasse toute autre religion sera puni de mort".
 
" J'ai été jugé dans la mosquée qui jouxte ma maison. J'avais 3 jours pour renier ma foi nouvelle et redevenir musulman avec eux, sinon, j'allais mourir. Après les 3 jours, mon père a loué les services de tueurs Kurdes pour m'assassiner. Ils ont fait 18 tentatives d'assassinat et mon père a annoncé que la dernière chose qu'il veut accomplir pour se rapprocher de Dieu, c'est de me tuer. Dans l'une des tentatives, j'ai échappé de peu à mes attaquants qui m'ont accosté dans les rues de Beyrouth et poignardé, et fait une entaille profonde dans la nuque. Dans la tradition islamique, ils doivent me couper la gorge, non pas me tirer dessus ou m'empoisonner, bien qu'ils aient essayé également. Pendant mon transport à l'hôpital, j'ai été déclaré mort cliniquement. Plus aucun signe vital, mais un médecin continuait de tenter de me réveiller. Miraculeusement, j'ai survécu. C'est comme si le Seigneur ne voulait pas encore de moi. Quand le Seigneur a sa main protectrice sur vous, rien ne peut vous arriver."
 
Depuis qu'il a quitté le Liban en 1996, Anani continue d'être un témoin zélé de sa foi en Christ. Son témoignage est très puissant. Le fondateur du ministère d'Evangélisation Millions to Millions, Mansa Musa, l'appelle "le Paul des temps modernes". Anani parle ouvertement de sa foi à travers tous les Etats Unis et le Canada, organisant des ateliers et des séminaires ayant pour but de toucher les musulmans. Il a été attaqué plusieurs fois aux USA et sa voiture a été incendiée à Michigan. Les musulmans pensent ainsi faire une faveur à Allah.
 
Cet ancien soldat milicien continue de s'émerveiller des changements que Dieu a opérés dans sa vie. "Quand je regarde en arrière je suis attristé de ce qu'on m'a forcé à faire étant enfant. Maintenant, en Christ, je suis une nouvelle créature recouverte de son sang - Loué soit Dieu!"
 
Rapporté par Mark Ellis, mardi 8 août 2006
 
 
Repost 0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 14:39

 

La Bible David Martin 1707 en ligne

Texte de l'édition de 1707 avec orthographe modernisée.

La Sainte Bible qui contient le Vieux et le Nouveau Testament
Repost 0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 10:26

L'Internet bénédiction ou malédiction.

L’Internet peut être une bénédiction majeure ou une malédiction catastrophique pour l’Eglise, un instrument d'édification ou de ruine. Webmaster vous avez une responsabilité à assumer pour que vos pages ne soient pas un piège mais une bénédiction selon Dieu. Jésus nous demande d'aller sur les places, dans les rues, le long des haie pour aller chercher et conduire des âmes à la conversion dans des églises locales. Pas seulement sur des pages Web !

L’Internet peut être une bénédiction majeure ou une malédiction catastrophique pour l’Eglise.

Je m’explique. Quand un site appelle les gens touchés par le message de l’Evangile à rejoindre une église locale je dit : Alléluiah ! Mais quand une partie des chrétiens de mon église locale fait son culte chez soi devant l’écran d’ordinateur familial je pense qu’il y a là une perversion de l’outil dans la mesure où pouvant se joindre à une église locale le dimanche ils ne le font pas mais se bercent dans une virtuelle illusion de communion fraternelle.

De même qu’on ne peut pas se nourrir de comprimés, on ne peut pas se satisfaire durablement d’un culte et d’un enseignement exclusif par l’Internet.

N’est ce pas le fidèle et véritable que nous devons servir ? Et non le virtuel et consommable !

Webmasters, vous avez la charge d’édifier les membres de l’Eglise et non à les piéger et à les diviser vous devez donc mettre en garde les consommateurs d’Internet contre une virtualisation de leur vie chrétienne de peur que leur salut devienne lui-même virtuel et ne se traduise par une terrible désillusion dans les faits !

N’aimons pas en parole mais en action et en vérité dit la Parole de Dieu. Où donc est l’action en ligne, où est le service pratique pour Christ en ligne ? Jésus-Christ est venu en Chair et celui qui nie la venue de Jésus-Christ en chair est l’antéchrist.

Que dire de celle et de ceux qui participent conciemment au décharnement du Corps de Christ que constitue l’Eglise (J’entends par Eglise celles et ceux qui obéissent à l’appel de Jésus-Christ.)

J’invite donc par la présente les webmasters à bien considérer leur travail en mettant en garde les lecteurs de leurs pages contre un usage abusif de la Toile.

Sans oublier la parabole des Talents de notre Seigneur dont la morale sévère est la suivante : Prenez garde à votre manière d’écouter. Car on donnera à celui qui a mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Or, celui qui n’a pas, selon le Maître, n’a pas en vérité, il n’a que l’illusion d’avoir et même cette illusion virtuelle d’avoir lui sera retirée !

Que celui qui lit fasse attention et considère que cet avertissement vient du Seigneur.

Christofor

Par Christofor                        http://www.blogdei.com/christofor/
Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 12:09

 

Ralph Shallis

Ralph Shallis, décédé en 1995, eut un impact important sur toute une génération de chrétiens en France, en Europe et ailleurs. Missionnaire en Algérie, puis conférencier de par le monde, il nous a légué ses écrits qui continuent d'encourager de nombreux chrétiens.

Il est l'auteur de "Si tu veux aller loin", "Il faut beaucoup de foi pour être athée", "Le corps vivant", "Explosion de vie", "Le miracle de l'Esprit et de Jésus", "Qui est en fait Jésus-Christ" ?

                                                                                                 Source: site vox dei

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 12:02

 

Mauvaises herbes

Dans mon potager, je dois lutter constamment contre les mauvaises herbes. La semaine dernière, le sol était si sec qu'au lieu de les arracher, je ne suis parvenu qu'à les couper au ras du sol. Et aujourd'hui, il faut recommencer. Les racines étaient intactes et l'herbe a repoussé de plus belle. Alors je m'y prends autrement ; j'arrose copieusement puis, quand l'humidité a bien pénétré en profondeur, je n'ai plus aucun problème pour extraire les plantes indésirables dans leur totalité. L'eau a fait tout le travail.
Cela me fait penser à ces mauvaises racines qui sont en nous et qui produisent automatiquement leurs mauvais fruits. Souvent, par un examen superficiel, nous nous contentons de mettre en ordre ce qui se voit dans notre vie, sans juger le fond de notre cœur, dont la Bible nous dit : “Du coeur viennent mauvaises pensées, meurtres, adultères, fornications, vols, faux témoignages, injures” (Matthieu 15. 19).
Pour que le travail soit efficace, il faut lire la Bible et la méditer afin qu'elle pénètre en profondeur, comme de l'eau, dans nos consciences. C'est elle qui agit, qui “discerne les pensées et les intentions du cœur” (Hébreux 4. 12). À sa lumière, nous pouvons alors juger la racine du mal en nous, et c'est à cette condition seulement que nous pouvons régler la question de façon durable. Ne négligeons pas la lecture de la Parole de Dieu qui a la puissance de nous purifier et de nous sanctifier (Éphésiens 5. 26).



                                                                                   source :La Bonne Semence du 15/10/07
Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 06:07

Je suis née dans une famille catholique, mais je n'étais pas croyante. C'est seulement vers l'âge de 20 ans que j'ai commencé à chercher Dieu. Je me suis alors diriger vers les Témoins de Jéhovah, j'ai fait une étude de la Bible avec eux pendant 4 ans. J'ai pu apprendre des histoires bibliques, mais rien avait changé dans ma vie. J'ai rangée ma Bible dans un coin et je ne me suis plus occupé de Dieu. J'avais beaucoup de problèmes dans ma vie de couple, je commençais à sortir seule; on passait de la colère à l'indifférence. Je fumais de plus en plus etc...
C'est à cette période que j'ai entendu à nouveau parler de Dieu par plusieurs personnes et à plusieurs reprises, mais le message qu'ils m'apportaient était trop beau et ça ne pouvait être vrai. Puis un jour j'ai repris ma Bible et je ne voyais plus du tout la même chose. Je pensais aux témoignages que j'avais reçu. J'étais partagé entre les Témoins de Jéhovah et les chrétiens du Centre Évangélique : où se trouvait Dieu ? Avec toute ces religions ! J'étais en larmes et désespérée.
Alors j'ai prié de tout mon cœur, j'ai demandé à Dieu que s'il existait vraiment qu'il me montre où le trouver, et dans l'heure qui suivit Dieu répondit à ma prière. Dans ma boîte aux lettes il y avait une invitation (L'Appel de la Vie) et à partir de ce moment-là je n'est plus douté, et deux jours plus tard je me suis rendu à l'adresse que Dieu m'avait donner et c'est là que j'ai réalisé que je vivais dans le péché et que Jésus était mort pour moi. Je lui ai demandé pardon pour tous mes péchés et toute ma vie a changée, la paix et l'amour sont revenus dans mon foyer. Il nous a donné un avenir, il m'a libéré du tabac et tant de choses encore. Il a rempli mon cœur d'une paix et d'une joie que l'on ne peut trouvé qu'auprès de Lui.

Mon mari a donné sa vie au Seigneur ainsi que plusieurs membres de ma famille. Je bénis l'Éternel pour l'œuvre qu'il a accomplie dans ma famille et pour toutes les choses à venir
Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 15:38



Parlant de Jésus-Christ l'évangile dit.
"Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être faits enfants de Dieu, [savoir] à ceux qui croient en son Nom:"
Jean1/12  (traduction Martin)

Darby traduit lui aussi par "droit d'etre enfants de Dieu "et non comme "pouvoir de devenir enfant de Dieu" dans la version Segond

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/