Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:48

Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui dépasse toute compréhension, gardera votre coeur et vos pensées en Jésus-Christ. (Ph 4.6-7)
Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:43

O notre Père celeste,
merci de nous avoir gardés pendant la journée qui vient de finir.
Donne nous de reconnaitre tes bienfaits et de les repasser dans nos coeurs....
Tu sais les occasions d'aimer et de servir que avons négligées;
veuille Seigneur nous pardonner

auteur inconnu

Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:32
2 Co 5:21............ Jésus, l'homme sans péché ! ! Jésus-Christ a vécu comme un homme sur la terre, mais un homme parfait. Il faisait toujours le bien et ne péchait ni en pensée, ni en parole, ni en action. Il pouvait à juste titre poser la question aux Juifs: "Qui de vous me convaincra de péché ?" (Jn 8:46). Personne en effet ne le pouvait. Même lorsqu'il fut condamné à mourir sur la croix comme un malfaiteur, plusieurs personnes on attesté son innocence: le traître, le gouverneur romain Pilate et sa femme, le malfaiteur crucifié avec lui, et l'officier romain, témoin, de sa mort. Il n'y avait en Jésus-Christ aucune prise pour le mal, aucune convoitise qui nous entraîne à pécher. L'apôtre Jean le confirme de façon absolue: "Il n'y a pas de péché en lui" (1 Jn 3:5). Le diable a tenté Jésus pour le pousser à un acte d'indépendance vis-à-vis de Dieu. Mais toutes ses attaques ont été vaines. Lorsque, au moment où il laissait sa vie, Jésus était la cible de toute la méchanceté de Satan, il a déclaré: "Le chef du monde vient; et il n'a rien en moi" ( Jn 14:30). Cet homme parfait, Jésus-Christ, a été confronté au péché à la croix, d'une façon terrible. Dieu l'a frappé, lui, à notre place, pour tous nos péchés. Par la foi, nous savons que Jésus a alors payé le prix de notre délivrance, et nous le remercions pour sa grâce. Demandons-lui la force---- nous n'en avons aucune en nous-mêmes---- d'être ses imitateurs
Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 09:19

 

"Je te bénis Seigneur,en ouvrant la paupière
Fais moi dès le matin ressentir ta bonté;
Fléchis moi par ton Esprit ma dure volonté
Et verse dans mon coeur ta divine lumière."

Q'au milieu des dangers de ma triste carrière,
Soutenu par ta main , je marche en en sureté,
Et qu'enfin,par ta grace et par ta vérité,
J'arrive en ton repos à mon heure dernière.

Je suis à ta justice un objet odieux.
Mais mon dieu,lave moi dans le sang précieux
Que pour moi ton saint Fils versa sur le calvaire.


Que,sans craindre la mort ni son noir appareil,
j'entre,au sortir du jour qui luit sur l'hémisphère,
Repost 0
Patrice Garriga - dans PRIERES
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 22:53

Photo

Repost 0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 16:25
Repost 0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:09
Repost 0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 07:56

Un pasteur révolutionnaire auprès des défavorisés

Un pasteur révolutionnaire auprès des défavorisés
Interview. Voilà 65 ans qu’Ernst Sieber vient en aide aux sans-abris et aux marginaux. Sans s’essoufler, ce pasteur trouve sa motivation dans la certitude que Dieu l’appelle à servir son prochain. Un mot d’ordre qu’il invite chacun à faire sien
Connu comme le pasteur des sans-abris, Ernst Sieber nous exhorte à modifier notre comportement envers les    ...LA SUIVRE http://quartdheure.alliance-presse.info/articles.php/un-pasteur-revolutionnaire-aupres-des-defavorises-7981.html
Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 19:33

Va dans les chemins et le long des haies, et contrains les gens d'entrer, afin que ma maison soit remplie.
Luc 14. 23
C'est pourquoi, nous aussi, ayant une si grande nuée de témoins qui nous entoure, rejetant tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, courons avec patience la course qui est devant nous.
Hébreux 12. 1

Un épisode de l'Église “souterraine” à l'Est (2)

Anciens prisonniers pour leur foi, Silvio K. et Valdo J. commencent en 1964 à fréquenter les cafétérias et bistrots des universités pour parler du Seigneur Jésus. Les deux hommes essayent d'orienter la conversation sur des sujets religieux autour d'un verre... Mais au bout de deux ans, ils n'ont toujours pas réussi à trouver un seul jeune qui veuille les écouter. Personne n'a le courage, ou la curiosité, de parler de la foi avec eux. Ils persévèrent pourtant, malgré la surveillance de la police.
Un jour, enfin, un étudiant se dit prêt à écouter autre chose sur la religion que l'athéisme qu'on lui inculque officiellement. Le samedi suivant, ils vont avec lui se promener dans les montagnes de Slovaquie et prient pour que Dieu leur montre la voie à suivre. Bientôt cet étudiant amène un, puis deux amis. C'est ainsi que naît le premier groupe... Ce premier étudiant n'a pas eu le courage de persévérer, mais les autres sont restés.
Lorsque le groupe dépasse la douzaine de participants, un second est créé, par prudence. Au fil des mois, puis des années, les groupes se multiplient. Alors une action similaire commence au niveau des lycéens. Puis des enfants, puis des familles, puis des handicapés, puis des marginaux... Rien n'a été planifié, mais tous les groupes sont nés d'un engagement individuel, souvent d'une seule personne au début, et toujours dans la prière. Christ soutient son Église persécutée. Il la nourrit et la chérit (Éphésiens 5. 29).



calendrier "La Bonne Semence"

Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 16:26
     
  novembre-décembre 2012








« J’avais osé rêver d’un abri charitable,
Accueillant tour à tour les lassés du chemin,
Les pauvres cœurs blessés mangeant à notre table,
Et peut-être parfois un petit orphelin.
Mais j’ai si peu donné de ma pauvre abondance,
Que je m’suis demandé, pourquoi suis-je donc né… » (Gil Bernard)


Noël est bien la fête qui symbolise la générosité et la pratique de donner des cadeaux. L’extrait cité d’une chanson, composée et interprétée par un ami de longue date, me rappelle que bien souvent nos nobles élans se cantonnent aux intentions. Saurons-nous les traduire en actes de bonté et accueillir effectivement tant de « lassés du chemin, de blessés, d’orphelins de notre amitié. »

Préoccupés par nos propres intérêts, nous nous tenons si souvent éloignés de la condition de celles et ceux qui réclament et attendent de nous compréhension, écoute et encouragement. Notre Dieu s’est approché avec amour et compassion de ses créatures blessées, en rupture avec lui. Par la venue de Jésus-Christ, il s’est incarné dans notre condition pour nous assurer un accueil sans faille ni limite. A notre tour accueillons chaleureusement.

Accompagnez vos gestes par une bonne parole. Offrez une belle carte, un tract, une pochette garnie. N’hésitez pas ainsi à faire connaître l’amour divin que nous voulons non seulement fêter, mais vivre.

Joyeux Noël et Joyeuses fêtes.

Daniel Graber         http://www.media-esperance.org/      
Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/