Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:38

Réveille-toi, toi qui dors...

J..R. Couleru

A qui cet ordre s'adresse-t-il ?
Aux vrais chrétiens, aux enfants de Dieu, car il n'y a que :
Deux familles dans le monde: les vivants (I Sam. 25, 29) et les morts (Luc 9, 60).
Les pierres vivantes (1 Pi. 2, 5) et les pierres mortes (Marc 13, 1-2).
Les enfants de Dieu et les enfants du diable (1 Jean 3, 10) .
Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la Vie (I Jean 5, 12).
Chrétiens, prenons garde au sommeil spirituel
Il commence tout doucement; on ne s'en rend guère compte (Luc 21, 34).
L'assoupissement (ce n'est pas encore le sommeil) (Mat. 25, 5).
Le sommeil; on n'attend plus le Seigneur (I Thess. 5, 4-8).
Pendant le sommeil, Samson a perdu sa force (Juges 16, 15-21).
Le roi Saül a perdu ses armes (1 Samuel 26, 6-12).
L'ennemi a semé l'ivraie parmi le blé (Mat. 13, 25).
Jonas ne pense plus au salut des âmes.
Eutyche tombe de la fenêtre (Actes 20, 8-9).

REVEILLE-TOI
C'est la voix du Saint-Esprit (Eph. 5, 14).
Ordre personnel, individuel, comme pour la conversion.
Sommes-nous décidés à obéir aujourd'hui, maintenant ?
C'est une parole d'amour du Bien-aimé.
Réveille-toi d'entre les morts, et Christ t'inondera de lumière !

Repost 0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 21:20

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
2 Timothée 4.3-4

Repost 0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 18:06

 

Les personnalités marquantes du mouvement de la prospérité aux E-U, sont : Kenneth Hagin , Kenneth & Gloria Copeland , Robert Tilton , Joël Osteen(1) , Jerry Savelle (associé deCopeland) , Charles & Frances Hunter , Charles Capps ,Joyce Meyer (2) , Creflo Dollar .

Le CNEF rappelle avec détermination que «faire de la prospérité un but, et de la foi un moyen pour l’atteindre, c’est idolâtrer la prospérité et dénaturer la foi».

http://lecnef.org/images/acymailing/cnef_dossier_evangileprosperite_120614.pdf

 

(1)JOEL OSTEEN ET LES MORMONS 

http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-derives-en-chretiente-joel-osteen-dit-que-les-mormons-sont-chretiens-107332062.html

 

(2)JOYCE MEYER

A la tête d'une Église à Fenton (Missouri), elle possède plusieurs résidences, voyage en jet privé et entretient son mari Dave et les familles de ses quatre enfants. « Il n'est pas nécessaire de s'excuser parce qu'on est bénis de Dieu », répond-elle à ses contradicteurs. http://www.la-croix.com/Religion/Approfondir/Spiritualite/Dix-voix-qui-comptent-sur-la-planete-evangelique-_NG_-2010-10-08-556748

 

 

 

Repost 0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 11:06
Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 16:55

"Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, en s’opposant à l’enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d’eux; car ces gens là servent non le Christ, notre Seigneur, mais leur ventre; et par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples. Votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je souhaite que vous soyez sages pour le bien, et purs à l’égard du mal. Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous

vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus soit avec vous."

Romains 16:17-20

Sous l’inspiration du Saint-Esprit, l’apôtre Paul met les chrétiens de Rome en garde contre ceux qui, tout en se réclamant du nom de Christ, " servent non le Christ notre Seigneur, mais leur ventre ".

Ces paroles sous la plume d’un autre auteur pourraient être considérées comme dures, injustes, dépourvues de charité chrétienne. Or, c’ est par une charité bien comprise pour les frères de Rome que l’apôtre émet ce jugement sévère sur " ceux qui causent des divisions et des scandales ". En même temps, il résout pour nous le grave problème de l’unité chrétienne.

 

LE PROBLEME DE L’UNITÉ CHRÉTIENNE

Ce problème est d’actualité. Depuis la fondation de l’Alliance Evangélique Universelle en 1846, les chrétiens réels et de nom se sont intéressés, puis préoccupés, finalement passionnés pour cette question. Elle est à l’ordre du jour dans toutes les grandes dénominations. L’histoire récente du mouvement œcuménique et les publications religieuses en témoignent.

Cette question est aussi d’une grande importance. Elle se pose sur le plan mondial. Les grandes conditions militaires, politiques, économiques opèrent sur une échelle de plus en plus grande. Parallèlement, la question religieuse ne se limite plus au plan local, régional ou national, mais par le développement des missions et des communications, le monde religieux tout entier, catholique et protestant, se penche sur ce problème.

Enfin, cette question est très discutée. Pendant que nous assistons à des mouvements d’unification, nous sommes la témoins de séparation retentissantes. Presque toutes les grandes dénominations ont connu des schismes dans ces dernières décennies. Les partisans de l’unité à tout prix, de l’unité extérieure, matérielle, administrative doivent faire face à l’opposition de plus en plus forte des partisans de l’unité doctrinale et spirituelle véritable.

On a beaucoup parlé du "scandale de nos divisions" et on peut lire couramment dans les journaux religieux des phrases ainsi conçues: " Les chrétiens doivent reconnaître que la division est un péché."

Jésus-Christ Lui-même n’a-t-il pas affirmé qu’il n’y aurait "qu’un seul troupeau, un seul berger" (Jean 10:16), et que déjà "un seul est votre Maître, mais pour vous, vous êtes tous frères" (Matthieu 23:8). Cette préoccupation revient au moment solennel où il demande à son Père: "Qu’ils soient un" (Jean 17:22).

Il semble bien que l’apôtre Paul lui aussi, abhorre les schismes. Ses écrits confirment cette pensée: "Il y a un seul corps, et un seul Esprit;" "Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême" (Ephésiens 4:4,5) "vous appliquant à conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix" (Ephésiens 4:3). L’apôtre signale d’ailleurs les causes de ces divisions. Ce sont la distinction des jours, l’abstention de certains aliments, les "questions folles et absurdes", "l’orgueil", "la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots", "l’esprit de parti", "la jalousie", tout cela est condamnable en soi et dans ses conséquences. Il n’en sort que des querelles, des disputes, des divisions. Aussi ne sommes-nous nullement étonnés des paroles da notre texte: "Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales." Mais l’unité véritable et spirituelle de l’église locale ne peut être assurée que par sa pureté. Une première démarche s’impose contre les fauteurs de division: la répréhension. Si cette démarche n’a pas de suite, le seul moyen efficace contre ces disputes, reste l’exclusion. L’église locale a le devoir d’exercer la discipline pour maintenir son unité. "Otez le méchant du milieu de vous" (1 Corinthiens 5:13).

Cependant, dans bien des cas, les coupables échappent à l’exercice de la discipline en la paralysant par l’accroissement de leur nombre ou de leur influence ou en trompant la vigilance de l’Eglise. Que faut-il faire alors? Ce même Paul qui abhorre les divisions, ordonne aux chrétiens fidèles et pieux: "Eloignez-vous d’eux ! " (Romains 16:17)

L’unité véritable de l’église locale ne peut alors être sauvegardée qu’au prix de la séparation.

Après avoir flétri les divisions, Paul exige maintenant la séparation. Après le scandale des divisions, le scandale des alliances.

 

LA CULPABILITE DE CERTAINES ALLIANCES

Les partisans de l’union à tout prix commettent la grave erreur d’appliquer invariablement les textes de la Bible sur l’unité à tous ceux qui de près ou de loin se réclament de Christ. Or, logiquement, ils ne s’appliquent qu’aux disciples véritables, à ceux qui sont entrés dans le royaume de Dieu par la nouvelle naissance et non à ceux qui sont entrés dans une organisation ecclésiastique en vertu de leur naissance physique. II y a deux humanités, l’humanité du premier Adam et l’humanité du second Adam. On peut passer de la première à la seconde, grâce à Dieu. Mais les instructions, les exhortations des épîtres ne s’adressent qu’à ceux qui ont passé des ténèbres à la lumière, de l’esclavage de Satan à la liberté glorieuse des enfants de Dieu. La Parole de Dieu établit nettement la distinction.

Notre Dieu est un Dieu qui sépare. A l’aube de l’histoire du monde, Il sépare les ténèbres de la lumière. Dans l’Ancien Testament, Dieu donne des instructions jusque dans le domaine du régime alimentaire, certains animaux sont purs, d’autres impurs. Il interdit tout contact et toute alliance de son peuple avec les païens. Dans la nouvelle Alliance, le mur de séparation entre juifs et païens est bien renversé par l’œuvre du Calvaire. Car ils ont tous péché, "il n’y a plus ni juif, ni Grec..." (Galates 3:28). Ce mur est remplacé par un abîme actuel et définitif, plus infranchissable encore entre les croyants et les rebelles. C’est la personne et l’œuvre de Christ qui provoquent la séparation. Ne l’a-t-il pas lui-même annoncé? " Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre. Je suis venu apporter non la paix, mais l’épée ... " (Matthieu 10:34)

Paul ne contredit pas le Maître. Tout en proclamant qu’il n’y a qu’un seul pain et qu’un seul corps au sein de l’église, il admet l’existence de la " table du Seigneur " et de la " table des démons " (1 Corinthiens 10:21). " Quelle association peut-il y avoir entre la justice et l’iniquité? Quelle part le fidèle a-t-il avec l’infidèle? ... C’est pourquoi sortez du milieu d’eux, dit le Seigneur, séparez-vous d’eux et ne touchez point à ce qui est impur ... " (2 Corinthiens 6:15-17).

Cette séparation demeure jusqu’à la fin. L’abîme infranchissable existe dans l’au-delà. L’Apocalypse proclame à sa dernière page: "Dehors seront les chiens, les magiciens, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge." (Apocalypse 22:15)

De sa première page jusqu’à sa dernière, la Bible nous décrit un Dieu qui sépare.

 

LA PIERRE DE TOUCHE

Le chrétien placé dans la complexité de la situation religieuse actuelle peut se demander: "Quand la séparation s’impose-t-elle?" Paul répond encore par notre texte à cette préoccupation: Quand il y a opposition à l’enseignement reçu par les chrétiens de Rome. Les vrais coupables ne sont pas ceux qui se séparent, mais bien ceux qui provoquent les séparations par un enseignement nouveau. Cette opposition à l’enseignement reçu se manifeste dans tous les domaines de la révélation biblique.

L’ E c r i t u r e. -Les chrétiens de Rome avaient appris que "toute L’Ecriture est divinement inspirée" (2 Timothée 3:16) qu’il ne passera pas de la loi ni un iota, ni un trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit accompli." Les faux docteurs enseignent maintenant que l’Ancien Testament est un tissu de légendes et de mythes populaires, que "la Bible n’est pas la Parole de Dieu, mais que la Parole de Dieu est dans la Bible." La Bible n’est pas le message de Dieu mais simplement "le lieu où Dieu parle à l’homme." "Eloignez-vous d’eux..."

D i e u. - Les chrétiens de Rome avaient appris que Dieu, créateur des cieux et de la terre, s’intéressait à ses créatures individuellement. Il est transcendant pour le monde, il n’est immanent que pour ses enfants. Les faux docteurs annoncent maintenant un Dieu trop éloigné pour s’intéresser à ses créatures ou un Dieu immanent à toutes ses créatures. Ils enseignent la paternité universelle de Dieu et se refusent à croire que beaucoup ont " pour père le diable " (Jean 8:44). Ils se moquent d’ailleurs de l’idée de Satan, qu’ils qualifient de moyenâgeuse. "Eloignez-vous d’eux..."

C h r i s t. - Les chrétiens de Rome avaient appris que Jésus a été "établi avec puissance Fils de Dieu par sa résurrection", (Romains 1:4), qu’il reviendra pour juger les vivants et les morts. Les nouveaux docteurs enseignent que Jésus est le Fils de Dieu de la même manière que nous le sommes, n’a-t-il pas dit aux juifs mêmes que leur loi disait: "Vous êtes des dieux" ? (Jean 10:34). Jésus disent-ils, a été le meilleur des hommes, partageant cependant les ignorances et les erreurs de son temps, et après sa mort il est déjà revenu spirituellement dans la prédication des apôtres. "Eloignez-vous d’eux ..."

L a r é d e m p t i o n. - Les chrétiens de Rome. avaient appris qu’ils étaient "justifiés gratuitement par sa grâce, au moyen de la rédemption accomplie en Jésus-Christ, que Dieu a établi comme victime expiatoire par la foi en son sang ". (Romains 3:25). Les nouveaux docteurs enseignent que nous sommes justifiés au moyen des œuvres, que l’idée d’expiation est abominable et que la prédication du sang est une religion d’abattoir et de boucherie. Aussi ont-ils expurgé certains de leurs cantiques qui parlaient du sang. "Eloignez-vous d’eux ..."

La c o n v e r s i o n. - Les chrétiens de Rome avaient appris que sans la nouvelle naissance on ne pouvait "voir le Royaume de Dieu" (Jean 3:3), que le vieil homme devait être crucifié et enseveli, qu’un homme nouveau devait ressusciter avec Christ. Les nouveaux docteurs enseignent maintenant que c’est par le baptême et la confirmation des vœux de baptême qu’on entre dans l’Eglise, que les sacrements nous procurent le pardon et les grâces, ou que par l’amélioration de nos habitudes, l’éducation et le changement des conditions sociales, les hommes allaient devenir des créatures idéales. "Eloignez-vous d’eux ..."

L e b a p t ê m e. - Les chrétiens de Rome avaient appris que le baptême était l’immersion des seuls croyants, un symbole de la mort à soi-même et de la résurrection en nouveauté de vie (Romains 6:4). Les nouveaux docteurs enseignent maintenant que le baptême peut être une aspersion, une infusion des nourrissons, comme moyen de grâce ou comme signe de l’alliance de grâce. "Eloignez-vous d’eux ..."

L’ E g li s e . - Les chrétiens de Rome avaient appris que l’ Eglise était la compagnie exclusive des rachetés, de croyants véritables, des "bien-aimés de Dieu" (Romains 1:7; Colossiens 3:12), des "élus saints." Les nouveaux docteurs enseignent que l’Eglise est la compagnie des personnes qui vivent dans une même circonscription ou qui sont des descendants des mêmes ancêtres religieux. "Eloignez-vous d’eux..."

L’ é g li s e lo c a l e. - Les chrétiens de Rome avaient appris que l’église locale était un corps dont Christ est la tête, une institution divine, à la fois moyen et but de l’action divine dans le monde. Les nouveaux docteurs enseignent maintenant que les églises locales sont des branches d’organisation nationale ou internationale avec ses chefs terrestres. Ou encore que toute église locale n’est qu’une organisation humaine qui entrave l’unité des vrais croyants. "Eloignez-vous d’eux..."

L e r o y a u m e d e D i e u .- Les chrétiens de Rome avaient appris que "le royaume de Dieu consiste dans la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit" (Romains 14:17), que le royaume est spirituel et qu’on y adhère individuellement. Les nouveaux docteurs enseignent que les hommes doivent établir "le royaume de Dieu" sur la terre par la justice sociale et une répartition plus équitable des biens, proclamant ainsi leur propre royaume matérialiste et collectif. "Eloignez-vous d’eux..."

Que d’opposition à l’enseignement de Christ proclamé par les apôtres dans leurs prédications ou leurs épîtres. Nous n’avons pas, et de loin, épuisé la liste des erreurs et des fausses doctrines contraires aux Ecritures. Mais cette sélection doit nous suffire pour tracer notre ligne de conduite.

 

MEMBRES FIDELES D’EGLISES INFIDELES

Les membres fidèles des églises qui tolèrent ces faux docteurs, ou qui sont contrôlés par eux, partagent leur responsabilité et désobéissent à l’ordre formel de Dieu: "Eloignez-vous d’eux ..." C’est heureusement sans le vouloir, mais malheureusement sans le savoir qu’ils se trouvent dans le camp des ennemis de Dieu. L’adversaire les a aveuglés et séduits. Ces faux docteurs ne demandaient au début qu’à être tolérés dans les églises et les facultés de théologie. Ils invoquaient la charité chrétienne jusqu’au moment où, devenus les plus forts, ils ont engagé le combat et remporté la victoire, Ils ont obtenu le contrôle des grandes organisations et des facultés de théologie. En l’espace de quelques décennies des dénominations entières ont été infectées de modernisme. Pour sauver la façade et cacher leur jeu, ces ennemis de Jésus-Christ font tout pour garder les vrais croyants avec eux. La séduction de l’ennemi est tellement subtile que ces croyants pleins d’illusions disent: " Si nous partons, que restera-t-il ? " Il resterait une situation claire et nette sans équivoque dangereuse et qui contribuerait à démasquer l’ennemi plus facilement et à le combattre avec plus d’efficacité. Ces croyants font donc plus de mal que les ennemis déclarés de la croix en soutenant par leur présence, par leur temps, par leur argent, par leur force, la cause de l’Adversaire, la faisant paraître bonne.

 

EGLISES FIDELES DANS UNE ORGANISATION INFIDELE

Il est des églises locales qui demeurent dans l’enseignement reçu par les chrétiens de Rome, mais elles sont affiliées à une organisation ecclésiastique nationale ou internationale qui se trouve dans le camp de l’ennemi. Récemment l’organisation à laquelle est affiliée une communauté évangélique de notre ville est entrée dans la Fédération Evangélique Suisse. L’auteur de l’article annonçant cet événement se félicite que la demande d’admission de son organisation a été accueillie favorablement et se réjouit de la possibilité de " collaborer avec les autres à l’œuvre de Christ ". Cette expression couvre cependant une terrible séduction de l’abîme, car dans cette même Fédération se trouvent des églises livrées au libéralisme.

A son tour, cette Fédération fait partie du Conseil Oecuménique qui a comme but d’unir toutes les "Eglises" appelées chrétiennes, libérales ou non, dont les destinées sont entre les mains de présidents dont certains sont incroyants et même blasphémateurs, désireux d’établir le royaume de Dieu sur la terre, par des réformes sociales et d’incorporer dans une seule " Eglise " protestants, catholiques orthodoxes et romains, quelles que soient leurs nuances doctrinales. (Dans Preaching in a Revolutionary Age, l’évêque méthodiste Oxnam, un des premiers présidents du Conseil Oecuménique, écrit: "Hugh Walpole, dans Wintermoon, raconte l'histoire d’un père et de son fils à l’église ... Le garçon entend parler du Dieu terrible qui envoya des plaies à son peuple et créa des serpents brûlants pour l’assaillir. Cette nuit ... le garçon mit son bras autour du cou de son père pour l’attirer à lui en disant: Papa, tu hais Jéhovah, moi aussi. J’en ai horreur, sale brute (dirty bully). Nous ne pouvons nous imaginer Dieu - poursuivit l’évêque - comme un terrible être vengeur ... Ce n’est pas étonnant que l’honnête garçon pouvait dire avec une répugnance justifiée "sale brute.")

Le seul fondement théologique de ce mouvement se trouve dans l’article I de sa Constitution. "Le conseil œcuménique des Eglises est une association d’églises qui acceptent notre Seigneur Jésus-Christ comme Dieu et Sauveur." Cette base a été modifiée à New Dehli (1961) comme suit: "Le conseil œcuménique est une association fraternelle d’Eglises qui confessent le Seigneur Jésus-Christ comme Dieu et Sauveur selon les Ecritures et s’efforcent de répondre ensemble à leur commune vocation pour la gloire du Seul Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit." Cela ne veut pas dire que le C. O. E. soit devenu plus évangélique car les 36 églises qui ont voté contre cette modification de la base continuent de faire partie de l’organisation.

Tel quel, cet unique article de foi paraît biblique, mais chaque église-membre est autorisée à interpréter cette base à sa manière. Ainsi Jésus peut être Dieu au même titre que les juifs de son temps (cf.: plus haut) et Sauveur par son exemple d’altruisme et de courage en face de la souffrance, nous sauvant ainsi de notre égoïsme et de notre lâcheté.

Une Eglise fidèle à l’Evangile affiliée directement ou indirectement à une organisation qui est elle-même moderniste, a la même responsabilité qu’un chrétien fidèle au sein d’une fausse église, parce qu’elle contribue à accréditer, par sa fidélité un mouvement infidèle et qu’elle le soutient par sa présence et par sa participation aux entreprises communes.

 

L’HORIZON S’ASSOMBRIT

Ces églises soutiennent un mouvement qui combat le christianisme vraiment évangélique par l’imprimé, la parole et l’action. N’a-t-on pas vu récemment refuser à des missionnaires fidèles l’accès à certains champs de travail (Afrique du Sud et Indes), par suite d’un avis défavorable de représentants du mouvement œcuménique que les autorités avaient consultés? Ce mouvement mondial présente un grave péril pour la foi évangélique et pour la liberté de ceux qui la professent. Le jour viendra sans doute où même dans nos pays nous connaîtrons la tyrannie d’une super-Eglise qui ne tolèrera aucune dissidence, Dès à présent, la seule hérésie reconnue par ce mouvement est la non-collaboration.

Avant que vienne ce jour mauvais et pour freiner sa venue, nous devons prendre nettement position maintenant et ne pas participer aux œuvres des ténèbres, mais secouer le joug étranger ou refuser de nous y soumettre.

Nous ne pouvons sans doute pas arrêter le cours des événements mais aujourd’hui encore nous pouvons nous désolidariser des ennemis de l’Evangile déguisés en anges de lumière, utilisant même les paroles du Christ: "Qu’ils soient un ..." pour couvrir leur infidélité et leur mensonge.

Sans doute, l’infidélité progressera, le mouvement d’union se précipitera jusqu’au moment où l’homme de péché sera assis dans le temple de Dieu se proclamant lui-même dieu. L’antéchrist ne sera pas antireligieux, il se proposera lui-même comme objet d’adoration à ses sujets et ceux qui ne porteront pas " la marque de la bête " ne pourront ni acheter ni vendre. La dissidence sera ainsi châtiée.

 

LA VICTOIRE FINALE

Mais prenons courage, Paul affirme: "Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds." L’image est saisissante. Ce n’est pas le Dieu de justice ou de sainteté, mais le "Dieu de Paix" qui écrasera Satan. Une paix véritable ne peut être obtenue que par la destruction du mensonge et de l’injustice. La vérité et la justice triompheront: Mais Dieu ne le fait pas sans nous. Il écrasera Satan sous "nos pieds". Aussi entrevoyons-nous le rôle de première importance que joue notre témoignage dans cette victoire finale. "Il a été précipité, l’accusateur de nos frères, qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. Ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la parole de leur témoignage: ils n’ont point aimé leur vie, ils n’ont pas reculé devant la mort" (Apocalypse 12 :10).

Jude nous exhorte à combattre pour "la foi, une fois pour toutes, transmise aux saints" (Jude 3). Puisse notre exemple stimuler ceux qui hésitent et qui boitent, à marcher résolument dans les voies du Seigneur, sur les sentiers de la justice et de la vérité !

"Relevez donc vos mains défaillantes et vos genoux qui fléchissent. Dirigez vos pas dans le droit chemin afin que le pied qui est boiteux, au lieu de se démettre entièrement, soit guéri" (Hébreux 12:12-13).

Source: Centre de Recherches, d’Information et d’Entraide - C.R.I.E BP 82121 F-68060 MULHOUSE-CEDEX 2 -       lecrie@online.fr

AUTRE ARTICLE SUR CE BLOG DE F. BULHER :   DE L'EGLISE BIBLIQUE A L'APOSTASIE :

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 15:53

 

Sectes à visage découvert
Les sectes à visage découvert
La Scientologie
Rael - Le mouvement raélien
Les mormons
Les enfants de Dieu
secte Moon
le Christ de Montfavet
Les amis de l'homme
Mouvemement Missionnaire Intérieur Laïque
Foi mondiale baha'ie
communauté des chrétiens
nouveau Christianisme (Swedenborg)
union des chrétiens apostoliques

Attention: tous les mouvements décrits dans ces pages n'ont pas le même niveau de dangerosité, la Foi mondiale baha'ie ou les amis de l'homme ne répondent par exemple pas à l'appelation "secte" au sens commun, voir descriptif détaillé pour chaque mouvement.

Pour les principales sectes: origine, doctrine, organisation, statistiques, travail en France, propagande, culte et pratiques, activités, dissidences

Ces documents sont extraits des livres Les sectes à visage découvert du pasteur Gérard DAGON(1) publiés aux éditions Barnabas.

Source:infosectes

(1)

Gérard DAGON (1936-2011)

 

Gérard DAGON.jpgPasteur protestant évangélique français, responsable d'oeuvres, enseignant, auteur et éditeur à ses heures, époux de Germaine, Gérard Dagon (1936-2011) est décédé , le dimanche 22 mai 2011, à l'âge de 75 ans.

C'est une figure marquante du protestantisme français des 50 dernières années qui tire sa révérence.

Sébastien Faths

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 15:43

1 - La mission Humanitaire Evangelique : Enjeux et risques

 

Par Louis Pelzer – Président de l’association Humanitaire Evangélique Le Messager de la Paix.

Lecture : 2Cor.10,3-5 : Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ.

Si nous ne voulons pas nous tromper sur le rôle que doit remplir l’Eglise dans ce monde, y compris à travers ses actions humanitaires, il nous faut d’emblée nous rappeler la raison d’être de la venue du Seigneur Jésus en ce bas monde, tel qu’il le déclare lui-même en Luc 19:10 : « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » . Paul dira en 1Tim2,4 « La volonté de Dieu c’est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » . Pour cela, tous les moyens sont-ils bons et dans quelle proportion ?

A SUIVRE : http://www.messagerdelapaix.org/index.php?id=4

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 15:01
Repost 0
Patrice Garriga - dans ISLAM
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 10:02

(....) Cependant, on trouve des enseignements ésotériques dans la plupart des religions et des sectes non chrétiennes. L'occultisme en est parfois le caractère extérieur dominant. Quant au monde chrétien, il fourmille de sectes à composante ésotérique. G. Dagon, spécialiste du monde chrétien, en cite plusieurs, pour terminer son analyse par la mention de rites d'origine occulte pratiqués. dans la très officielle Église catholique : les prières aux morts (aux saints), ainsi qu'à Marie, la vénération de reliques et la fréquentation de lieux quasi magiques (Lourdes, Fatima) s'apparentent pour le moins à l'idolâtrie, et souvent au spiritisme. Le retour du ritualisme dans les églises issues de la Réforme fait aussi craindre l'instauration d'une spiritualité ésotérique, où les symboles laïques et les émotions finissent par remplacer la vie authentique et la saine doctrine.

 

source :Promesses http://www.promesses.org/arts/164p15-21f.html

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 12:19

SUITE A L'ARTICLE : ) « Vous pouvez donner sans ‘aimer’, mais vous ne pouvez ‘aimer’ sans donner. » (A. Carmichaël

 

Bien souvent, nous faisons appel à notre intellect, à notre curiosité, à notre soif de comprendre et de sonder les Ecritures et les prophéties qui en marque nos espérances....pour quels résultats ?


J'ai, moi-meme, durant des années, cherché, étudié, scrupté l'histoire à travers la Bible...et j'en ai acquis quelques connaissances, un certain savoir.
Hélas, j'avais oublié l'essentiel....l'amour. Paul ne le dit-il pas avec éclat dans 1. Corinthiens 13 ?

Ces années de recherches, de soif jamais apaisée, n'ont fait que fortifier, édifier cette Foi puissance, pleine de confiance que j'ai mis dans notre Sauveur Jésus-Christ. J'avais vu et entendu les preuves incontournables que Dieu a laissé au détour de notre monde, et d'un univers insondable, finalement.
Néanmoins, j'avais oublié l'essentiel : le coeur.

Le corps, l'ame, l'esprit doivent etre scellés dans cet amour dont le Christ nous imprégne puissamment....Nous ne pouvons nous contenter de lire, de sonder, sans cette refléxion, cette méditation qui se "digére" pour en véhiculer le message dans les profondeurs cachés de notre etre !
Là est toute la différence.

Un érudit qui connait toutes les sciences de ce monde, s'il n'a pas l'amour, il est tout simplement vide. Parce que sa tete, bien que pleine, ne donne pas cette faculté d'aimer.

Il nous faut du temps pour prendre conscience que Seul, Jésus-Christ, peut combler ce manque, cette faille, ce vide par la Foi seule en Lui, par l'humilité que l'on met à l'admettre....et que toutes nos facultés, aussi brillantes soient-elles, ne peuvent assouvir, face à cet amour incontournable, offerte, incompréhensible, merveilleux que Dieu nous revet afin de gagner ceux qui sont encore dans les ténébres.

Quand on a enfin compris cela, avec la puissance de l'Esprit-Saint, nous avons réellement changé...et notre esprit, notre ame mais surtout notre coeur.

En Christ .

Muriel


         
Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/