Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:30
 

Une "mission" qui pose problème

par Eric Ropp

La mission Kwasizabantu est bien connue depuis des décennies. Qui n'a pas lu – et probablement apprécié – le livre d'Erlo Stegen 'Réveil parmi les Zoulous', publié en 1994 ? Il y est beaucoup question de l'Eglise primitive, de réveil et de guérison ; des sujets qui ne laissent pas indifférents.

On peut être édifié par les attitudes de foi de la part des membres de la mission. Indéniablement, des résultats, parfois spectaculaires retiennent l'attention. On observe souvent beaucoup de piété parmi les fidèles. La mission s'est surtout développée en Afrique du Sud, mais on note également un développement assez important en Allemagne, en Suisse et même en France, dans une certaine mesure.

Cependant des voix s'élèvent pour dénoncer des dérives préoccupantes. Dès 1994, Alexander Seibel, recueille certains témoignages sur la mission qui le bouleversent. Voici quelques points, parmi bien d'autres, qu'il dénonce :

« On relève la présence d'autre esprit. Au centre n'est pas la grâce, mais le péché et l'homme. Les prédications sont surtout centrées sur le péché avec, pour résultat, une notion erronée du péché. Chacun est amené, voire contraint, à confesser tout péché commis. On prêche le légalisme et les peines de l'enfer. Les messages n'étant pas équilibrés ni centrés sur Christ, il n'existe aucune assurance du salut. Le légalisme y est très poussé. »

Seibel cite des ex-collaborateurs dénonçant quatre points :

1. Une direction aux allures dictatoriales ;

2. Les finances ne seraient pas toujours propres ;

3. La confession n'est pas ressentie comme une proposition, mais une obligation ;

4. Des doutes règnent également au sujet des visions de Hilda Dubé, et de certaines autres femmes, qui occupent une position de prééminence au sein de la mission.

Certains observateurs constatent une amabilité imposée ayant pour seul but de gagner les gens. On entend des témoignages troublants, tel que : « Avant d'arriver à Sizabantu, j'étais heureux et ne connaissais pas la dépression. Là, je pleurais toute la journée, sans même savoir pourquoi. Tous les autres me paraissaient meilleurs que moi. Auparavant, j'avais l'assurance du salut, après plus. »

Si telle personne veut quitter la mission, elle est considérée comme égarée par le diable. Des divorces s'en suivent parce que le conjoint veut rester fidèle à Dieu (c'est-à-dire à la mission). A. Seibel voit dans ces pratiques un asservissement à des personnes telles que l'apôtre Paul les dénonçait (cf. 2Co 11.4-20).

En 2000, le Révérend Moss Nltha, secrétaire général de l'Alliance Evangélique sud-africaine, mettait en garde contre des dérives dangereuses de la mission qui portent préjudice aussi bien à ceux qui ont quitté la mission qu'aux personnes encore actives en son sein.

L'hebdomadaire ideaSpektrum (Allemagne), qui cite également la mise en garde de l'Alliance Evangélique sud-africaine, dénonce aussi le fait que la mission exerce ses ministères sous le couvert d'organismes tels que : l'Eurochor, L'amour vrai attend, Chrétiens pour la vérité, l'Ecole Domino Servite, des initiatives anti-avortement.

Nous déplorons de devoir, par égard pour les victimes avérées – et aussi potentielles – de Kwasizabantu, éclairer le lecteur sur une situation préoccupante pour beaucoup. La chose est d'autant plus déplorable que cette mission mène ses luttes dans des domaines malheureusement trop souvent négligés par les milieux évangéliques, et dans lesquels il serait important de prendre fermement position.

Que le Seigneur nous soit en aide, aux uns et aux autres !

 

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 12:19


 En lisant ce verset ,nous pensons peut être à la justice dans notre vie sociale ou familiale,c'est juste,mais n'oublions pas qu'au yeux de L'Eternel il est est JUSTE aussi que tous les hommes sachent qui est Jésus-Christ,Seigneur et Sauveur du monde.
C'est la vocation de chaque chrétien né de nouveau d'annonçer l'évangile
,"PUISSANCE DE DIEU POUR LE SALUT DE QUICONQUE CROIT" romains (Bible)
      Patrice Garriga

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 11:12

Lire Romains 12 :6,8 ; 1 Cor12:4,11 et 28,31; Eph:4 :7,12 ; source :A .Kuen "Le renouveau charismatique" P.64 . Dr rené Pache "La Personne et L'Oeuvre du Saint Esprit" (1)P.163; Bonne Lecture !

 

 

(1)

Cet ouvrage évangélique classique répond, Bible en mains, à de nombreuses questions que nous nous posons au sujet du Saint-Esprit : Qui est-il? Quelle est son oeuvre avant et depuis la Pentecôte, son oeuvre dans le coeur de l'homme, son impact sur l'Église, sur le service? La pierre de touche de toute doctrine concernant le Saint-Esprit est la question suivante : Quelle place fait-elle au Seigneur Jésus-Christ? En apprenant à mieux connaître le Saint-Esprit, nous serons amenés à exalter Jésus-Christ, qui est mort et ressuscité pour nous.

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 23:14

 

Pour participer cliquez sur le lien ci-dessous : 86 réponses à ce jour !
http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-29861928.html

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 22:45

La France Brûlera ! (Lire de préférence dans La Bible Ostervald , Martin ou Segond 21) .

Photo

La Bible dit que la France Brûlera : Ps 9:17,18 Les méchants seront repoussés jusqu’en enfer, et toutes les nations qui oublient Dieu.
Esaie 60:12 Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, oui, ces nations-là seront entièrement ravagées.

Zec 14:3 Car l'Eternel sortira, et combattra contre ces nations-là, comme il a combattu au jour de la bataille.

Ps 110:6 Il exercera jugement sur les nations, il remplira tout de corps morts; il froissera le Chef qui domine sur un grand pays.
SUITE..........
Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 19:52

Vous n'en douterez plus après avoir lu ce livre ! Un message qu'on entend

de moins en moins dans les églises.

Patrice Garriga

André Adoul, auteur bien connu de nombreux ouvrages, nous parle des signes actuels annonciateurs de la venue du Christ. Il a à coeur d'alerter les croyants et de les encourager vivement à se préparer afin d'être prêts à l'accueillir lorsqu'il viendra chercher son Eglise. - 96 pages
Un message clair, concis, fondé avec précision sur les Ecritures. Il avertit des dangers du compromis avec la routine, le formalisme religieux, la mentalité du monde, l’égoïsme d’une vie sans acceptation de la croix.
On peut être encouragé par la parution d’un tel ouvrage si l’on est sensible à la pauvreté d’une littérature évangélique où la fidélité à Christ et aux exhortations de l’Ecriture a cédé le terrain à un psychologisme lénifiant ou aux compromis qu’entraîne le désir de plaire.
Un ouvrage où Christ est au centre, et non l’homme, ainsi que la nécessité de marcher dans la victoire de la croix sur le péché, la chair et le monde.
Un livre qui réjouit, encourage, reprend et fait du bien.


En vente à : la maison de la bible et à la CLC 6,50 eur.

 

 

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 14:31

La communion fraternelle

a -DEFINITION

Le Nouveau Testament emploie le terme koinonia: communion, partage, participation. La communion est une mise en commun (koinos, commun). Elle représente une relation exprimant l'unité des croyants avec Christ et les uns avec les autres.

b -EXEMPLES NÉO-TESTAMENTAIRES

Le terme koinonia est employé dans les versets suivants, 1 Cor 10.16: La communion au sang de Christ; Phim 6: Que ta participation à la foi soit efficace pour la cause de Christ; Rom 15.26: la Macédoine et l'Achaie ont bien voulu s'imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints à Jérusalem.

c -LA SPHÈRE DE NOTRE COMMUNION

-avec la Trinité: 1 Jean 1.3. Notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ (1 Cor 1.19). 2 Cor 13.13: Que la grâce du Seigneur Jésus, l'amour de Dieu et la communication du Saint-Esprit soient avec vous tous.
-les uns avec les autres. 1 Jean 1.3: Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.

d -LA QUALITÉ DE NOTRE COMMUNION

Dans l'église de Jérusalem, la communion fraternelle venait immédiatement après l'enseignement biblique (Act 2.42).

Les expressions l'un l'autre, les uns les autres, apparaissent près de 100 fois dans le Nouveau Testament, et soulignent la nécessité d'une édification et d'un encouragement mutuels (Rom 15.5-7; 1 Thes 5.11).

Le Seigneur nous appelle à vivre la réalité du corps. Dans 1 Cor 12.12, l'apôtre Paul nous enseigne une vérité importante:

-Car comme le corps est un.une unité absolue
-et a beaucoup de membres.diversité: unité ne signifie par uniformité
-et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps: complémentarité: nous sommes dépendants les uns des autres
-ainsi en est-il de Christ.

Pratiquement, tout ministère doit nous rapprocher de Dieu et les uns des autres dans le Seigneur.
Combien de chrétiens aspirent à une vie communautaire où la communion est réelle et intense. Quel témoignage aussi pour les personnes de l'extérieur!

Nous avons la responsabilité de maintenir une atmosphère d'amour et d'unité (Jean 13.34-35).

-Sans cette atmosphère, les croyants sont distraits du but même de la vie chrétienne (cf p.15), et les incroyants sont repoussés.
-Dans cette atmosphère, les croyants grandissent dans le Seigneur (Eph 4.15) et les incroyants sont attirés à Christ (Act 2.47).

Le fait que différents petits groupes se forment en marge de l'église pour pourvoir au besoin d'une communion chaleureuse est l'indication que l' église ne répond pas de façon adéquate à un tel besoin.

"L'expérience prouve que la plupart des personnes de l'extérieur intégrées à une église ont d'abord été frappées et attirées par le climat affectif et social du groupe. Leur pensée n'a été sollicitée qu'en second lieu. Ainsi s'explique la croissance rapide de beaucoup de mouvements dont la doctrine n'est peut-être guère biblique, mais dont la vie communautaire reflète cet amour dont l'homme moderne a soif" (A. Kuen: Pourquoi l'Eglise, p. 46).

Trop souvent, les rencontres de l'église se sont figées dans le formalisme. Combien de nos frères et sours sont venus à l'église chargés, et sont repartis sans avoir pu "se découvrir". Où est la famille de Dieu dans laquelle chacun est accueilli, intégré et entouré dans l'amour et la communion mutuelle? Comme le déplore Michael Griffiths: "Aller à l'église, c'est assister à une cérémonie publique solennelle et non, comme ce devrait l'être, à une rencontre familiale" (Michael Griffiths: Belle, mais délaissée, p. 71).

Citant R.C. Stedman, dans Body Life, Griffiths écrit: "Les réunions sont devenues des rituels mornes et pesants: beaucoup de chrétiens viennent assister à une séance au déroulement tout à fait prévisible, dans une atmosphère de gravité si respectueuse qu'elle ne permet aucune communication, aucun échange de pensées, aucune discussion sur la vérité, et aucune possibilité de manifester son amour chrétien, si ce n'est très superficiellement.

Ce qui manque terriblement, c'est l'expérience d'une vie organique: la chaleureuse communion entre chrétiens, que le NT appelle koinonia... Il semble qu'il existait dans l'église primitive une sorte de rythme de vie selon lequel les chrétiens se rassemblaient régulièrement dans leurs maisons pour s'instruire mutuellement, pour étudier, prier ensemble et partager le ministère des dons spirituels. Ensuite, ils retournaient dans le monde où la chaleur et le rayonnement de leurs vies remplies d'amour se répandaient en un témoignage chrétien spontané, qui attirait les païens assoiffés d'amour, comme un marchand de bonbons attire les petits enfants...

L'église d'aujourd'hui est arrivée à se débarrasser presque totalement de la koinonia, réduisant ainsi son témoignage à la seule proclamation" (Michael Griffiths, Belle, mais délaissée, p. 43-44).

Nous devons redonner à l'église la dimension biblique de la communion dans les différents ministères. Encourageons-nous à l'amour et aux bonnes ouvres (Héb 10.24-25).

Principe: Une église qui grandit a un style de vie contagieux. On s'y sent à l'aise, et la communion fraternelle se manifeste dans tous les domaines.

Question: Qu'est-ce que le Seigneur nous appelle à abandonner, à entreprendre, à modifier dans notre vie sur le plan personnel et sur le plan communautaire?

 

SOURCE : http://www.promesses.org/arts/124p15-24f.html

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 15:53
Repost 0
Patrice Garriga - dans BIBLES
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 20:34

 

 
MARIE-LAURENCE GAILLAC
18/05/2012, 13 h 57 | Mis à jour le 18/05/2012, 13 h 59
Sylvie Baumann et Maurice Prohin animent la librairie chrétienne.
Sylvie Baumann et Maurice Prohin animent la librairie chrétienne. (Photo WILLIAM TRUFFY)

Les librairies protestantes ? Une vieille histoire à Nîmes : dans les années soixante, l’Armée du salut créait la pionnière dans ce genre littéraire, avant que deux lieux spécialisés ne voient le jour rue du Grand-Couvent et rue de la République. Cette dernière tentative tournait court, après quinze années de présence, au mois de janvier.

"L’association Certitude, qui gère six librairies chrétiennes dans l’Est de la France et à Anduze, a alors présenté à la Pastorale nîmoise, réunissant les pasteurs évangéliques, un projet de reprise", se souvient Maurice Prohin. Conditions sine qua non : un soutien financier, notamment en terme de loyer, et l’implication de bénévoles, indispensables pour assurer une viabilité économique. "Une dynamique s’est alors mise en place. Car rouvrir une librairie est un acte de foi...» Depuis le 27 avril, à deux pas des arènes, une équipe de douze passionnés, représentant les divers courants du protestantisme évangélique local, veille sur les rayons de ce commerce entièrement rénové, et, particularité locale, à l’unique vocation religieuse.

"Nous ne possédons aucun livre profane. Nous proposons la Bible dans ses différentes traductions, une abondante littérature chrétienne (biographies, témoignages, méditations, ouvrages pour enfants et ados), des DVD, des CD, en nous appuyant sur le réseau de Certitude , détaille Sylvie Baumann, responsable et unique salariée (à mi-temps) de la structure associative. Nous avons également un petit rayon d’objets, issus du commerce équitable, en lien avec des Églises qui mènent des projets spécifiques." Avec la volonté inébranlable, de transmettre, "sans sectarisme ni prosélytisme, un message de foi. La librairie a un ministère d’ouverture et d’accompagnement." Alors, dans un petit local attenant aux bibliothèques et rayons, l’équipe nîmoise a imaginé un espace baptisé pause-partagée : "Nous écouterons toute personne se posant des questions", explique Maurice Prohin, l’un des douze bénévoles, membre de l’Assemblée chrétienne évangélique

Parallèlement, des expositions devraient y être visibles, des dédicaces d’auteurs s’y dérouler, voire des ventes de livres d’occasion, des cafés-théo, des ateliers autour de la foi ou des découvertes de la Bible initiées par des pasteurs. Avec l’objectif, avoué, de rappeler que le livre le plus lu au monde "offre une parole vivante, qui n’est pas obsolète. Il apporte à l’homme d’aujourd’hui comme à celui d’hier les réponses aux questions qu’il se pose : d’où vient-il ? Quel est son avenir ?" Avec les mois, la librairie Certitude espère ainsi devenir un acteur, incontournable, du protestantisme nîmois. "Un lieu intermédiaire, précise Sylvie Baumann, entre l’Église et nos contemporains."

 

SOURCE  ; LE MIDI LIBRE

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:06

 

Le programme de François Hollande prévoit de légaliser un « mariage homosexuel », assorti du droit à l’adoption voire d’accéder à la procréation artificielle.

Pour défendre les droits fondamentaux des enfants, une mobilisation massive est lancée.

Etape n°1 de cette mobilisation : découvrez et signez Urgence pour l’enfance.

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/