Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 12:14
  • Une fausse doctrine de Benny Hinn qui s'oppose à la souverainté de Dieu et qui fait malheureusement son chemin en terre Pentecôtiste en France .

    .Pour donner un exemple : dans son programme sur TBN, le 3 novembre 1990, Benny Hinn a déclaré : "Vous savez quoi ? Nous l’avons dit un million de fois, et ce n’est même pas biblique ! Tout cela à cause de Job ( qui vient d'apprendre la mort de ses enfants ) ! Il a dit : "L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Eternel soit béni !" (Job 1 :21). J’ai une bonne nouvelle pour vous ! Ce n’est pas ce qu’enseigne la Bible ! Ce n’est pas la Bible ! Le Seigneur donne, et Il ne reprend jamais ! Ce n’est pas parce que Job a dit "que le nom de l’Eternel soit béni" qu’il avait raison ! Il avait une attitude religieuse. Si vous êtes religieux, cela ne signifie pas que vous avez raison !"

    Benny Hinn semble n’avoir jamais lu le verset suivant : "En tout cela, Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu". La Bible déclare donc elle-même que les paroles de Job étaient justes…
    source: actualité chretienne
Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 19:10
Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 13:58

Excellente étude mettant en garde contre l'évolutionisme théiste appelé aussi le créationisme progressif.
Patrice Garriga
http://www.regard.eu.org/Etudes.bibliques/TXT.complet.Etudes.bible/HETOLCDP.html

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 14:43

 Un cher frère m'écrivait récemment pour me parler - entre autres choses- d'un certain frère africain, pasteur évangélique très connu - oui, vous avez bien lu: évangélique - et il le désignait en l'appelant " le révérend untel..." Il y a longtemps que j'avais la pensée d'attirer humblement l'attention de mes frères et soeurs en Christ sur l'emploi, à mes yeux, non biblique, de " titres " précédant l'énoncé de leur nom. Je crois que c'est le moment de le faire.

Bien aimés frères et soeurs, la Parole de Dieu nous dit clairement que chaque chrétien né de nouveau est un membre du Corps de Christ qui est l'Eglise. C'est Lui, le Seigneur qui a placé chacun des membres dans le Corps, comme Il l'a voulu. ( 1 Cor 12:18) Il nous enseigne que chaque membre est important, qu'il a une place personnelle spécifique dans le Corps, et que chaque membre a besoin des autres membres, Jésus-Christ étant la tête de l'Eglise qui est son Corps. ( relire tout le chapitre 12). Il nous dit même, plus encore, que "Dieu a disposé le Corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait".( v 23, 24). Chaque membre du Corps, quel qu'il soit, a donc une fonction spécifique, différente de la fonction d'un autre membre, tout comme dans le corps humain, l'oeil n'a pas la même fonction que l'oreille ! En outre, Christ a établi dans son Eglise des ministères ( ou services, c'est le même mot ) tels qu'apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs... ( Eph 4) qui sont des dons faits pour l'édification du Corps de Christ. Nous savons tous cela et nous l'avons entendu et réentendu maintes et maintes fois !
Mais comprenons-nous qu'il s'agit là simplement de FONCTIONS spécifiques, c'est-à-dire que ces mots désignent un appel, une vocation, une tâche, un rôle, un mandat particuliers que tel ou tel frère ou soeur est appelé à remplir dans le Corps et pour le Corps ? Mais tous les frères et soeurs dans l'Eglise, même ceux et celles qui n'ont pas reçu un tel "ministère", sont aussi et sans distinction, des SERVITEURS DE CHRIST, appelés à servir le Seigneur "à plein temps" 24h sur 24 et 7j sur 7, nuit et jour, comme nous l'avons écrit dans un autre enseignement. C'est la Bible qui le dit. "servez Christ, le Seigneur" (Col 3:24)

Alors pour quelle raison certains frères se font-ils appeler ( ou du moins acceptent-ils qu'on les appelle ) "révérend UNTEL" ? Mon dictionnaire me dit que le premier sens de "révérer" est " adorer ", " vénérer " et qu'on l'emploie notamment pour Dieu ou des divinités ! Pourquoi pas aussi " votre excellence " " votre honneur " ou..." Monseigneur " !
Non seulement cela, mais avons-nous réalisé que même l'emploi du terme "pasteur", à tout bout de champ, avant le nom du frère dont la fonction est d'être un pasteur, transforme sans qu'on s'en rende compte cette fonction en.. TITRE ! Je connais ainsi plusieurs églises ou les chrétiens ne peuvent désigner le nom de leur pasteur sans le faire précéder de la mention " pasteur ". Ainsi, ils ne diront jamais par exemple: " il faut parler à Untel..." mais " il faut parler à Pasteur Untel..." Notez bien qu'ils ne disent pas " au pasteur Untel " mais " à pasteur untel " On ne les entend jamais dire " si le pasteur est d'accord " mais " si pasteur Untel est d'accord..." Ainsi le mot " pasteur " ne désigne plus ici une simple fonction - parmi d'autres - mais devient un TITRE dont on pare la personne en question, inconsciemment peut-être certes, mais non sans conséquences. Question de détail me direz-vous ? Je ne le crois pas du tout ! Si on voulait appliquer la même logique, ne faudrait-il pas faire précéder le nom de chaque membre de l'Eglise de son titre, puisque chaque membre a sa fonction propre ?
Frères et soeurs, d'où vient cette pratique ?
Elle vient du monde, elle est l'héritage de Babylone , où l'on aime parer les hommes de leurs titres, mais elle n'est pas en accord avec la pensée du Royaume de Dieu qui nous dit de ne point faire acception de personne. " Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul nous dit Paul en 1 Cor 3:5.Des serviteurs, telle est sa réponse ! Lorsque Pierre ( l'apôtre) parle de Paul ( l'apôtre )dans sa deuxième épître en 3:15, il le désigne comme " notre bien aimé frère Paul " et n'emploie même pas sa fonction d'apôtre !
Cette habitude de mettre un titre avant le nom vient du système de pensées de Babylone, dans lequel la valeur de l'individu est, en partie du moins, fonction de sa position, de son titre, de sa fonction etc... Il ne doit pas en être de même au milieu des enfants de Dieu. Jésus lui-même exhortait ses disciples à considérer le plus petit comme l'égal du plus grand, alors que ceux-ci cherchaient à savoir lequel, parmi eux, devait être considéré comme le plus grand.(Luc 22:24-27)
Les pharisiens n'aimaient-ils pas eux aussi les salutations dans les places publiques et être appelés " Rabbi " ? (Luc 11:43). Jésus exhorte ses disciples à ne pas se faire appeler " Rabbi "( pour ne pas attraper la grosse tête !). Etre connu et reconnu, être considéré et apprécié est une aspiration de la chair. Celui qui nous connaît, nous reconnaît, qui nous considère dans le Royaume de Dieu, c'est notre Seigneur et nous n'avons besoin ni de l'approbation ni de la reconnaissance, ni de l'honneur qui viennent des hommes.
Peut-être quelqu'un dira-t-il que la Parole nous exhorte à " honorer des hommes comme Epaphrodite qui a été près de mourir pour l'oeuvre de Christ, ayant exposé sa vie..." ( Phil 2:25-29) et à " avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi nous, qui nous dirigent dans le Seigneur et qui nous avertissent. Ayez pour eux la plus haute estime avec amour, à cause de leur oeuvre" (1 Th 5:12-13). Mais deux remarques s'imposent: - La même Parole de Dieu nous exhorte aussi à " honorer tout le monde " ( 1 Pi 2:17), à "honorer les veuves" ... Si donc honorer signifie parer d'un titre honorifique, alors il conviendrait, pour être juste, d'en mettre un aussi devant chaque chrétien sans exception ! - Honorer est d'abord une attitude de coeur qui peut se manifester de différentes manières. Pourquoi y-a-t-il si peu d'Eglises où les plus petits, les plus "insignifiants" ( aux yeux des hommes ) sont réellement honorés ? Pourquoi n'honore-t-on pas par exemple telle soeur, qui depuis des années est une femme de ménage consciencieuse et une fidèle servante du Seigneur, ou tel autre frère qui fait des tâches ingrates dans l'Eglise ou dans son métier, mais avec un coeur de vrai serviteur de Dieu ?
Quand je suis allé enseigner en Afrique - notamment - j'ai toujours été choqué, et je crois que le Seigneur l'était aussi, par les différences faites entre les différents membres de l'Eglise. Pourquoi des fauteuils en velours rouge sur l'estrade pour les pasteurs et des bancs en bois pour "le peuple" de Dieu ? Les premiers sont-ils plus dignes d'honneur que les autres ? Ont-ils des fesses plus sensibles et douillettes, si vous me permettez cette question ? J'étais personnellement incapable d'enseigner avant de demander qu'on me permette de descendre de l'estrade pour être au même niveau que mes frères et soeurs et avant de leur avoir dit que leur valeur en tant qu'homme ou femme était la même que la mienne !
Mes chers frères et soeurs, examinons dans la prière ces pratiques et habitudes. Ne sont-elles pas des traditions qui annulent la Parole du Seigneur comme nous le dit Jésus en Mat 15 ?
Refusons mes frères et soeurs de porter un titre quelconque, autre que " pécheur indigne sauvé par grâce " en Jésus-Christ. Refusons de nous glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ par laquelle le monde est crucifié pour nous comme nous le sommes pour le monde. Refusons les honneurs liés à notre fonction, notre position, notre appel, notre " ministère " , nos dons, et rendons à Dieu seul toute la Gloire pour SON NOM !
"Non pas à nous, Eternel, non pas à nous, mais à TON NOM DONNE GLOIRE !" (Psaume 115:1)
Source : http://www.blogdei.com/commethique/index.php/
AUSSI SUR CE SUJET :

Et n'appelez personne sur la terre votre père : car un seul est votre Père, lequel est dans les cieux.

Et ne soyez point appelés docteurs : car Christ seul est votre docteur.

Mais que celui qui est le plus grand entre vous, soit votre serviteur.

Car quiconque s'élèvera, sera abaissé; et quiconque s'abaissera, sera élevé.

Matthieu 23:8 à12 (Bible martin)

 

Dans l'église chretienne pas de titres mais plusieurs fonctions ex: Lisez les épitres et vous verrez Paul apôtre

et pas l'apôtre Paul .Y a t il quelque part dans le nouveau testament le pasteur untel ?Et pourtant le Seigneur a donné cette fonction de pasteur comme celle de docteur ou d'évangeliste etc...

Patrice Garriga

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 17:01

En premier, examinons les fruits de l'activité et de la vie de ceux qui disent venir de la part du Seigneur, accompagnés de tous ces phénomènes. Matthieu 7.16/20.
Recherchent-ils la gloire personnelle, demandent-ils de l'argent en échange de leurs services, l'offrande prend-elle une place excessive dans leurs rassemblements, aiment-ils le luxe, leur message est-il sobre et entièrement fondé sur la Parole écrite de Dieu ? (Dans certaines réunions l'appel à l'offrande prend presque autant de temps que la prédication ! )
Soumettez au critère des Écritures, la Bible, Parole de Dieu, les manifestations et les discours et ne vous contentez pas de quelques versets, soigneusement choisis, ôtés de leur contexte, mais faites une recherche sérieuse, dans toutes les Écritures. Actes 17.11. Ne participez pas à des comportements d'extravagance, d'agitation, de gesticulations, produ...isant une espèce d'exaltation collective.
Ne vous livrez pas à un manipulateur, à quiconque se dit prophète, guérisseur ou exorciste. Ils vont tirer sur vos membres, exercer des pressions sur votre corps et sur votre esprit, Ils vont faire des passes avec les mains, gesticuler autour de vous en criant, pour provoquer une réaction psychique.
Ne livrez pas votre âme à des investigations étrangères, à des gens qui entrent et fouillent dans votre être intime qui n'appartient qu'à vous et à Dieu. Méfiez vous des confesseurs empressés. Mais trouvez de bons conseillers, des serviteurs de Dieu humbles, fidèles et désintéressés.
Soyez prudents, vigilants, méfiez vous des enchanteurs et des charlatans, des illusionnistes qui se trompent eux-mêmes et entraînent les autres dans leurs déviations.
Éprouvez les esprits et priez. Demandez à Dieu de vous garder et de vous éclairer. N'agissez jamais avec précipitation. Si on vous dit "le Christ est ici ou il est là, ne courrez pas après" Luc 17.22/23
Matthieu 24.23/25 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.
 

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 21:57

En tapant "Benny Hinn" sur le moteur de recherche du site vous trouvez ces propos affligeants :

<<Comme vous avez pu le remarquer sur le site EnseigneMoi, nous avons mis une annonce pour la venue d'un des plus grands serviteurs de Dieu de la planète que j'estime hautement dans le Seigneur et pour lequel, que ce soit moi ou toute l'équipe d'EnseigneMoi, avons un immense respect.>> Suite sur le site EnseigneMoi.com.

Ce que nombre d'évangeliques reprochent à Benny Hinn : http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-benny-hinn-a-rouen-en-mai-2009-116551970.html 

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 18:26

Tous évangeliques? (position de la fef sur les pratiques de benny hinn)

article - 29/10/07 - Tous évangeliques? (position de la FEF sur les pratiques de Benny Hinn) - Tous évangéliques ? Par Daniel Liechti, vice-président Chaque semaine les médias nous présentent des…

Benny hinn, évangéliste ou escroc de la foi ?

article - 23/02/09 - Benny Hinn, évangéliste ou escroc de la foi ? - Ces 16 et 17 novembre 2007, le télévangéliste américain Benny Hinn a tenu des réunions dans une grande…

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:22

« Plus que toute autre idole, le succès personnel et la réussite nous portent à croire que nous sommes des dieux, que notre sécurité et notre valeur reposent sur notre sagesse, notre force et notre performance. Quand vous êtes le meilleur dans ce que vous faites, quand vous êtes en haut de l’échelle, personne ne vous arrive à la cheville. Vous êtes arrivé.

La fausse impression de sécurité que le succès vous procure est le signe que vous en avez fait une idole. Les pauvres et les marginaux s’attendent à la souffrance. Ils savent que la vie sur terre est « désagréable, brutale et brève ». Ceux qui ont réussi sont souvent plus choqués et accablés par les difficultés. Dans mon ministère, j’entends souvent les gens aisés dire : « La vie n’est pas censée être comme ça » lorsqu’ils sont confrontés à la tragédie. Mais je n’ai jamais rien entendu de tel venant des classes moyennes et des pauvres. Nous avons tendance à déifier notre succès et à en attendre une protection contre les malheurs de la vie, comme seul Dieu peut le faire.

 

Quand la réussite déforme l’image que vous avez de vous, vous êtes en présence d’un autre indice que le succès est devenu une idole dans votre vie. Quand la réussite sert de critère pour votre valeur en tant qu’individu, elle peut vous conduire à une vision exagérée de vos capacités. Une journaliste m’a raconté un dîner auquel elle a assisté en présence d’un homme d’affaires qui avait extrêmement bien réussi. Il a dominé la conversation toute la soirée, mais la journaliste a remarqué qu’il ne parlait guère d’économie ou de finances, ses seuls domaines d’expertise.

Qu’il s’agisse d’architecture d’intérieur, de mixité à l’école ou de philosophie, il se présentait comme un expert faisant autorité. Si votre succès prend trop d’importance – s’il devient la mesure de votre valeur et de votre dignité – alors une réussite dans un domaine précis vous fera croire que vous êtes expert dans tous les autres. Et cela vous amènera, bien sûr, à faire de mauvais choix à plusieurs niveaux.

La Bible dit que l’idolâtrie s’accompagne toujours d’un aveuglement sur la réalité, et cette opinion déformée de nous-mêmes en fait partie (Psaumes 135.15-18 ; Ézéchiel 36.22-36). »

Ce court extrait est tiré d’un livre des Editions Clé sorti récemment : les idoles du cœur, de Tim Keller. Vous trouverez ici tous les renseignements pour l’acheter sur le site de l’éditeur. Autant le dire tout de suite, cet ouvrage est excellent et tout à fait nécessaire dans notre société et même dans notre « microcosme » chrétien. Nous vous présenterons plusieurs extraits de ce livre dans les semaines qui viennent.

Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous tombé dans le piège de l’idolâtrie de la réussite ?

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 16:35

   McA. donne cette définition : « Le mysticisme est l’idée selon laquelle la réalité spirituelle se trouve en regardant à l’intérieur... Le mystique dédaigne l’entendement rationnel et cherche la vérité par un autre moyen : à travers les sentiments, l’imagination, des visions personnelles, des voix intérieures, l’illumination individuelle ou d’autres moyens purement subjectifs. La vérité objective devient pratiquement superflue » (pp.28-29)

McA. conclut : « Le mysticisme est donc diamétralement opposé au discernement. C’est une forme extrême de foi hasardeuse... Le mysticisme invalide en outre l’Écriture en éloignant les hommes de la Parole certaine de Dieu en tant qu’unique objet de foi réellement fiable » (pp.30-31

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 15:02

Aujourd’hui, la règle du jeu s’appelle la réussite, non seulement dans le monde qui nous entoure, mais également dans l’église.
On rejette l’humilité et on recherche l’estime de soi, même si l’Ecriture nous recommande «d’estimer les autres supérieurs» à nous-mêmes (Philippiens 2/3). Dave Hunt & T. MacMahon (extrait du livre « La séduction de la chrétienté »)

 

Voir =  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-messages-sur-la-fin-des-temps-en-fran-ais-et-anglais-dave-hunt-103353795.html

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/