Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 08:47
Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 14:34

(....)

 

 Quand la parole pastorale prime sur la Bible

 

Quand la parole du pasteur ou du prophète en vient à primer sur le référentiel biblique, on se situe dans un premier scénario de dérive: l’emballement de l’autorité charismatique. Contrairement aux idées reçues, il ne menace qu’exceptionnellement les milieux fondamentalistes, qui paraissent au contraire bien protégés. Dans l’optique fondamentaliste, c’est, en effet, la doctrine qui prime. Le pasteur-prédicateur est soumis, comme les autres, au respect de la doctrine défendue par le groupe. Face à l’autorité pastorale, les fidèles disposent, par conséquent, d’une solide marge de manœuvre. Dans une culture pentecôtiste/charismatique où prime l’interface avec un « Dieu des miracles », les choses changent. L’autorité pastorale ne dépend plus autant d’une prédication orthodoxe. Elle s’appuie moins sur la légitimité du pasteur/docteur que sur celle du pasteur/prophète, intermédiaire privilégié entre la divinité et les humains. A l’extrême, l’élément régulateur n’est plus la doctrine, mais le charisme du pasteur, qu’il soit prophète ou guérisseur (souvent les deux). Dans ce scénario, la voix de Dieu peut tendre à s’identifier avec celle du pasteur-médiateur. Dès lors, quel recours pour les fidèles? Contester les compétences du prédicateur ne suffit pas, ici, à desserrer le poids de l’autorité pastorale, dans la mesure où la mise en cause tend à être réinterprétée comme une contestation de l’onction divine. On peut en arriver alors à se rapprocher du profil « secte à gourou » tel que les médias l’ont popularisé, c’est-à-dire d’un groupe dominé par un leader impérieux, dont l’autorité ne dépend ni d’une légitimité institutionnelle, ni d’une légitimité doctrinale: sa seule substance est le charisme du leader, instauré en norme suprême, à la tête d’une « structure pyramidale »11. A l’image de ce fils de président français qui développa ses entreprises en jouant sur sa ligne directe avec l’Elysée, ce qui lui a gagné le surnom de « Papa-m’a-dit », certains prédicateurs authentifient leur autorité par un « Dieu-m’a-dit », qui ne souffre pas la contestation… quitte à couvrir des abus.

 

Ce processus ne s’applique naturellement pas à l’ensemble du milieu pentecôtiste ou charismatique français. La majorité des Eglises qui se réclament de cette mouvance, à commencer par la plupart des Assemblées de Dieu (ADD), maintiennent, face au charisme du leader, le contrepoids de la doctrine. Il y a bien un « véritable biblicisme » pentecôtiste, souligne Jean-Paul Willaime12, rejoint par de nombreux travaux consacrés depuis quelques années à ces milieux13. Cette régulation doctrinale, qui autorise à intégrer, en tout cas dans le contexte français, les milieux pentecôtistes et charismatiques au protestantisme évangélique, se traduit par un encodage subtil qui encadre plus qu’il n’y paraît le pouvoir charismatique. En revanche, certaines composantes du charismatisme, en particulier dans ses dernières vagues, s’ouvrent plus volontiers vers de nouveaux charismes, dès lors que la Bible ne paraît pas les interdire explicitement. Au nom de la supériorité de l’« Esprit » sur la « lettre », l’action miraculeuse de Dieu n’est pas nécessairement normée par le texte biblique, ce qui ouvre grande la porte aux entrepreneurs charismatiques.(.........................................)

S .FATH  in REVUE REFORMEE

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 12:45

L’apostasie : une étape inéluctable dans la vie de l’Église Universelle

* * *

Le mot « apostasie » vient du grec « apostasis » et signifie : « action de s’éloigner de… », « défection », « désertion ».

Employé deux fois dans le Nouveau Testament, il exprime « l’abandon de la foi » telle qu’enseignée par Jésus-Christ Lui-Même, et par les apôtres qu’Il avait spécialement choisis, appelés, formés et envoyés à cet effet.

De Son vivant, Jésus-Christ l’avait déjà annoncée :

« 15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous déguisés en brebis, mais au–dedans ce sont des loups féroces. 16 Vous les reconnaîtrez à leur conduite. On ne cueille pas des raisins sur des buissons d’épines, ni des figues sur des chardons. 17 Un bon arbre produit de bons fruits et un arbre malade de mauvais fruits. 18 Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits ni un arbre malade de bons fruits. 19 Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé, puis jeté au feu. 20 Ainsi donc, vous reconnaîtrez les faux prophètes à leur conduite. » (Matthieu 7 : 15 – 20),

Ou encore :

« 1 Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu’il n’arrive pas des scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent ! » (Luc 17 : 1).

La densité de ce mal auquel doit se confronter l’Église Universelle authentique de Christ est telle que, d’avance, le Seigneur Lui-Même S’en inquiétait en ces termes :

« …Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera–t–il la foi sur la terre ? » (Luc 18 : 8)

Le défi de la foi fidèle aux seules Écritures est ici des plus grands.

Et la vie éternelle en dépend. Absolument.

Pour relever conséquemment ce défi des plus vitaux, les chrétiens de Bérée s’y prenaient avec intelligence :

« 10 Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. A leur arrivée, ils se rendirent à la synagogue des Juifs. 11 Ceux–ci avaient de meilleurs sentiments que ceux de Thessalonique ; ils accueillirent la Parole avec beaucoup d’ardeur, en examinant chaque jour les Écritures pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Actes 17 : 10 – 11).

Le même Paul, dont l’enseignement est minutieusement passé au peigne fin par les Béréens soucieux de stricte vérité, enseigne par ailleurs que, dans la suite des temps, l’apostasie doit précéder le retour de Christ :

« 3 Que personne ne vous trompe d’aucune manière : il faut d’abord que vienne l’apostasie et que se révèle la personnification du mal, celui qui est voué à la perdition, 4 l’adversaire qui s’élève au–dessus de tout ce qu’on appelle dieu, de tout ce qu’on adore, et qui va jusqu’à s’asseoir dans le sanctuaire de Dieu et à se présenter lui–même comme Dieu. » (2 Thessaloniciens 2 : 3 – 4).

Les temps sont durs, et le seront de plus en plus. Chacun peut le voir… en observant attentivement ce qui se passe, aujourd’hui, dans les églises à travers le monde…

Soyons donc, nous aussi, des Béréens des temps modernes pour garantir à tout jamais notre salut, le fondant de manière scrupuleuse uniquement sur ce qui est écrit, et non sur les interprétations fallacieuses que peuvent en donner des hommes et des femmes imbus d’eux-mêmes et qui, de ce fait, ne peuvent qu’égarer loin de la vérité, sortie en son temps de la bouche-même du Seigneur Jésus-Christ puis scrupuleusement consignée dans leurs écrits par les apôtres et cela, pour notre bien éternel.

C. MABADA-MABAYE – Pasteur

* * *

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:45
Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 18:31

Il s'agit donc de promouvoir cette théologie néfaste et scandaleuse diffusée par  B. Hinn,Osborn ,K.Hagin,

K.Copeland et autres faux docteurs.

 

http://actualitechretienne.wordpress.com/2012/02/14/lecole-du-royaume-ouvre-ses-portes-a-boulogne-billancourt/  

 

  Mise en garde sur cette fausse doctrine véhiculée

abondamment sur enseigne moi.com .

 

http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-l-evangile-de-la-prosperite-par-pierre-coleman-95229872.html

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:12

Selon une enquête de l’IFOP, il ressort que seuls 22% des protestants de France et seuls 10% des pasteurs français considèrent le récit biblique de la création comme «historique».

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 18:15

 

DEVANT TOP CHRETIEN QUI FAIT DE LA PUB POUR CE FAUX PROPHETE.

 

Benny Hinn à Paris 2012. - Le blog de ...

 
chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/article-benny-hinn-a-...En cache
3 févr. 2012 – TOP CHRETIEN FAIT DE LA PUB POUR LA VENUE PROCHAINE DEBENNY HINNdoc sur ce faux prophète ...
 

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 12:16

 


Top chrétien fait de la pub pour la venue de ce "faux prophète", ce loup ravisseur ?
Mon coeur s'afflige déjà des désastres que cela va engendrer !
Mais peut-on s'en étonner ?
Il n'y a pas si longtemps, j'ai parcouru un article sur top chrétien qui "allégeait" les erreurs de l'église catholique, survolait celles de leurs dogmes, et encourageait l'unité.
Je n'ai pas pu m'empêcher de leur écrire, remettant en mémoire certaines vérités que l'on ne peut ignorer ou même oublier.
La forme a changé, certes, mais le fond est toujours le même. L'Eglise catholique romaine reste ce qu'elle est, et ce, depuis toujours : c'est à dire romaine avec tout ce que cela signifie !
C'est pourquoi, le peu d'étonnement de cette "dérive" ou pourrait-on dire "séduction" quant à cet homme blasphémateur, j'emploie ce mot avec raison, car quand on sait comment il "siffle", il "ordonne" et parle au nom du Saint-Esprit, on ne peut que frémir !

Alors que doit-on faire ?
Avertir, tenter de faire entendre raison avec la Parole, qui elle, ne dévie jamais, et révèle avec éclat, les ruses d'hommes comme Benny Hinn ?

Je pense que la force de l'apostasie se propage plus vite que je ne le pensais, et l'islam, ne peut que progresser puisque les chrétiens de nom, ne le sont plus que de nom.....davantage au fil du temps !
Comment nous battre spirituellement, si nous nous unissons et acceptons des "ennemis" du Seigneur dans nos propres églises, dans nos propres assemblées, dans notre propre maison ?

Prions, espérons, battons-nous encore et encore avec l'armure dont a parlé avec tant de fougue notre frère Paul.

 

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 09:52
Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 21:19

 

Une proclamation d'exclusivité sans nuance
 


Le cardinal William Levada, actuel « Préfet de la Doctrine de la foi » du Vatican, publiait, le 10 Juillet 2007, un document d'importance qui a la vertu de la clarté. Celui-ci reprend, de façon détaillée et motivée, le texte Dominus Jésus, écrit par son prédécesseur Joseph Ratzinger (l'actuel Benoît XVI), publié en septembre 2000.
L'affirmation centrale est simple : L'Eglise du Christ subsiste historiquement et pleinement dans la seule Eglise Catholique Romaine. Elle n'a Jamais cessé d'exister au cours de l'Histoire. Toujours elle existera, et c'est en elle seule que demeurent à jamais tous les éléments institués par le Christ Lui-même. Les autres religions chré­tiennes: Orthodoxes, Anglicanes, Réformées, Evangéliques, n'ayant pas été fidèles à la foi Catholique originelle, sont privées de la plénitude des voies du salut dont Rome détient l'exclusivité. Les Eglises orthodoxes bénéficient d'un régime de faveur, étant considérées comme « Eglises Particulières », déficientes du fait qu'elles ne reconnaissent pas la primauté du souverain ponti­fie de Rome. Les Eglises Protestantes ne sont que des Communautés ecclésiales, et les Evangéliques des Sectes. A tous, manquent les éléments essen­tiels de la foi catholique. Ils croient au sacerdoce Universel. La fonction de « pasteur » n'est pas un ministère sacré. Ils ont rompu avec la succession apostolique. Leurs sacerdoces ne sont pas valides. Leur conception de l'Eucharistie n'est ni authen­tique, ni intégrale.
Ces déclarations péremptoires reprennent exacte­ment celles de la Constitution sur l'Eglise « Lumen Gentium » du Concile Vatican II (1964). Les rappelant, le cardinal Levada entend lutter contre les interprétations erronées d'une pratique Œcuménique mal comprise et des visions inaccep­tables répandues dans le monde catholique, selon lesquelles l'unité des Eglises ayant éclaté, aucune d'elles ne peut se considérer comme détentrice de la vérité.
Ne s'agit-il pas, en fait, d'une stratégie vaticane visant à rassurer les intégristes lefebvristes, aux­quels Benoît XVI vient d'accorder le droit de célé­brer la messe de St-Pie V, afin de mieux les rallier ?
Et puis, cette autre motivation, exposée par Paula Boyer, Rédactrice en chef de « Pèlerin » (n° 6502 - P. 5) : «Pour le pape, d'abord préoccupé par la Déchristianisation de l'Occident et par l'influen­ce croissante des sectes évangéliques, l'urgence est à l'annonce de la Bonne Nouvelle, pas aux questions de chapelles». Autrement dit, tant le Schisme d'Orient (1054) que la Réforme du XVI"* siècle ne sont plus d'actualité. Le récent accord Luthéro-Catholique touchant à « la justifi­cation par la foi », constitue, pour la diplomatie vaticane, un premier pas dans l'évolution souhaitée. « Le dialogue œcuménique » poursuivi, orienté par Benoît XVI, tend ouvertement (c'est sa vertu) à rassembler autour de lui les brebis 'dispersées...
Quelle aveugle prétention ! Jésus-Christ seul en a le pouvoir et l'accomplira selon la mission qu'il a Reçue de Son Père (JEAN 11/52).
Or, tandis que subsiste la pratique des "indul­gences", détonateur historique de la Réforme, depuis celle-ci, combien de dérives ont alourdi la Tradition romaine au détriment de la Révélation biblique ! Les apparitions mariales, dogmes et pèlerinages qui s'ensuivirent, à eux seuls, ne sont-ils pas dissuasifs ?
Il est temps de nous réveiller, de demander le discernement spirituel, de revenir sérieusement à la Parole de Dieu, cette manne céleste vitale pour survivre dans le désert du monde ! Le mot d'ordre des premiers réformateurs redevient d'une brûlante actualité : « Sola gratia, Sola fide, Sola Christo, Sola Scriptura, Soli Deo gloria ! »
 
                                                                                                                                                     Henri  Gras        -03.08.2007

Références : Henri Tincq  Le Monde / 10.07.07
Pèlerin numéros 6502 - 6503 / 12 et 19.07.07
 

 

 

 

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/