Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:56
Repost 0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 18:42
Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 18:00

Un enseignant controversé

http://www.blogdei.com/17368/necrologie-deces-du-pasteur-selvaraj-rajiah/

 

VOIR AUSSI L'ARTICLE DU SOCIOLOGUE Sébastien Fath :  http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/

Repost 0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 19:39

L'évangile de la prospérité

 par Pierre Coleman

A. Racines

La pauvreté, la maladie, l'épreuve proviennent du péché ou de Satan. Les chrétiens sont les gosses du Roi. Dieu veut leur accorder richesses, santé et longue vie. Il leur suffit de le croire et de le confesser.

Voilà le résumé de « l'Evangile de la Santé et de la Prospérité », aspect le plus connu du message du Mouvement de Foi fondé par Kenneth Hagin en 1960 aux Etats-Unis. Auteur de plus d'une centaine de livres ou brochures, Hagin célébra ses 50 ans de ministère en 1984. Son rôle prééminent fut repris par Kenneth Copeland. D'autres personnages notoires ont répandu cette doctrine comme Oral Roberts, T.L Osborn, Yonggi Cho, John Osteen, et certains télé-évangélistes américains. Leur message a gagné l'Europe, l'Afrique et beaucoup d'autres endroits.

A SUIVRE : http://www.caef.net/servir/sel_1991/1991_06_05_levangiledelaprosperite.htm

 

SUR CE THEME VOIR AUSSI :

http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-l-evangile-de-prosperite-par-le-dr-simon-mvondo-est-doyen-de-la-faculte-de-theologie-biblique-du-cam-87245735.html

  

 

 

 

Repost 0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 20:57

Monsieur le curé,

Je me permets de vous adresser ce courrier suite au message que vous avez délivré lors de la messe d’enterrement de C. jeudi dernier. C. était ma cousine, d’où la raison de ma présence en votre église ce jour…

C’est ainsi que débute une formidable lettre que Gilles Georgel vient d’envoyer à un curé. Je vous laisse la lire en intégralité ici. C’est une excellente initiative et je vous encourage à faire de même à l’occasion … l’enjeu est trop important pour qu’on laisse dire de tels mensonges !

Le webmaster de un poisson dans le net

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 11:13
Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 09:15
Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 16:34

La pensée positive dans les églises

 

 

L'Éternel connaît les pensées de l'homme,
Il sait qu'elles sont vaines.
La Bible - Psaumes 94:11

  

 


 par Jacques LEMAIRE

 

“J’enseigne régulièrement aux pasteurs la manière de prêcher dans le but de transformer les gens. Ne leur dites pas qu’ils sont pécheurs.
Ils vous croiront et vous renforcerez cette image négative qu’ils se font d’eux-mêmes ! Vous graverez fermement cette impression négative dans leur esprit et leur conduite ne fera que prouver qu’ils sont les gens que vous désirez qu’ils soient et ils répondront à vos attentes”.
(Devenez la personne que vous rêvez d’être, Robert H. SCHULLER).

Quel étrange enseignement ! Les saintes Ecritures affirment au contraire que l’homme est pécheur et que, de ce fait, il a perdu la communion avec Dieu (Romains 3: 23). Le Seigneur Jésus affirme que le Saint-Esprit qu’il envoie, convainc “le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement” (Jean 16: 7-8). Depuis le jour de la Pentecôte, les prédicateurs chrétiens ont appelé les hommes à la repentance et au baptême pour le pardon des péchés (Actes 2: 38).

Quel est cet étrange évangile qui fait l’impasse sur le péché ? C’est ce que nous allons découvrir tout au long de cet article. Disons d’emblée qu’il s’agit d’une des manifestations d’un courant philosophique occulte à la mode : la Pensée Positive.

 

D’où vient la Pensée Positive ?

L’histoire de la Pensée Positive est ancienne. Celle-ci plonge ses racines dans l’ésotérisme et l’occultisme de la plus haute antiquité. Plus près de nous, un des maillons de la chaîne qui aboutit à la pensée Positive est le médecin alchimiste PARACELSE (1493-1541). Pour lui, la médecine n’est pas une science, c’est un don surnaturel.

“Celui-là possède un don à qui il est donné”.

Comme médecin, Paracelse pensait que la maladie est provoquée par un déséquilibre entre l’énergie positive et l’énergie négative. Il attribuait en outre une grande place à l’astrologie dans sa thérapeutique. On voit d’où viennent les principes de plusieurs médecines parallèles en vogue de nos jours.

Comme alchimiste, Paracelse pratiquait la magie et se livrait à des expériences de magnétisme spirituel.

Les idées de Paracelse furent reprises par MESMER (1734-1815), lauréat de la Faculté de Médecine de Vienne en 1766. Mesmer était médium et il pensait qu’il pouvait transmettre le fluide magnétique positif à ses patients en leur imposant les mains. Il professait, comme son maître, que la maladie est un déséquilibre des énergies positive et négative et il faisait grand cas de l’astrologie. Soit dit en passant, 80 % des guérisseurs se proclament magnétiseurs et sont donc adeptes des théories de Mesmer (Médecine de A à Z, p. 1524). Ceci devrait faire réfléchir plus d’un qui consultent ce genre de praticiens.

Remontons encore la chaîne pour arriver à Phineas Parkhurst QUIMBY (+ 1866). C’était un adepte du mesmérisme : guérisseur, magnétiseur et médium à ses heures, comme il se doit.

L’originalité de Quimby fut de relier le magnétisme et la pensée : le magnétisme positif est donc le produit de la pensée positive. Il enseignait que les déficiences physiques sont causées par les pensées négatives et les fausses croyances. En conséquence, il mit au point une méthode de guérison mentale par la pensée positive.

Mary Baker Eddy

L’une des disciples de Quimby, la célèbre Mary Baker Eddy (1821-1910), la fondatrice de la Science Chrétienne, à ne pas confondre avec l’église de Scientologie, fut guérie par la puissance mentale.

Mme Baker a mis au point la notion de “magnétisme animal malfaisant" ou M. A. M. Ce M. A. M n’est rien d’autre qu’une pensée erronée. Tout scientiste chrétien doit se protéger de cette forme de pensée négative. Pour cela, il faut répéter sans cesse que l’erreur est impuissante et que la bonté et la vérité sont gagnantes.

Le troisième mari de Mme Baker, Asa G. Eddy mourut des suites d’une thrombose coronarienne. Son épouse contesta le rapport d’autopsie et elle fit déclarer par un faux professeur en médecine qu’Eddy était mort “d’empoisonnement à l’arsenic administré mentalement”. Elle confessa cette thèse dans une lettre au “Boston Post” du 5 juin 1882. Elle y accusait certains de ses anciens étudiants d’avoir empoisonné son époux par M. A. M. sous forme d’arsenic administré mentalement.

A la fin de sa vie, Mme Eddy gardait une équipe de praticiens constamment en prière, afin d’éloigner l’influence du M. A. M.. Elle donna l’ordre de déclarer qu’elle avait été mentalement assassinée, au cas où elle mourrait. En fait de mental, c’est surtout de l’état mental de Mme Eddy, qu’il aurait fallu s’inquiéter!

Les milieux chrétiens

Mais Quimby a fait bien d’autres adeptes. Il est à l’origine d’un courant que l’on nomme la Nouvelle Pensée. Celle-ci a étendu considérablement le pouvoir de la pensée. On y enseigne que l’on peut non seulement s’assurer la santé par l’hygiène mentale mais aussi la fortune, le succès et bonheur.

Grâce à la pensée, il est possible de manipuler son propre destin et le monde entier !

C’est surtout ce mouvement de la Nouvelle Pensée qui s’est infiltré dans les milieux chrétiens pour y introduire la pratique de la Pensée Positive. Il l’a fait d’autant plus facilement qu’il emploie une terminologie d’apparence biblique.

Nous définissons mieux cette Pensée Positive un peu plus loin, mais il n’était pas inutile de connaître son origine occulte. En fait, il s’agit d’une véritable magie mentale, où l’on peut au gré de ses pensées et de son imagination négatives ou positives véritablement créer sa propre réalité et celle de l’univers entier.

Evidemment tout ceci est condamné par la Bible de la manière la plus claire:

Que l’on ne trouve chez toi ... personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel.
Deutéronome 18 : 10-12.

Tiré de la route droite n°10

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 08:49

*CANAL + "Spécial Investigation" / **LUNDI 14 NOVEMBRE 2011 / 22h55
« Les Béatitudes -- Une secte aux portes du Vatican Un documentaire
de 52? réalisé par Sophie Bonnet»,*


http://www.capatv.com/?p=13042

D'ici quelques mois, le Vatican va reconnaître officiellement une petite
communauté religieuse très discrète fondée en 1973, les Béatitudes.
Pourtant à bien des égards, cette communauté de quelques milliers de
membres sent le souffre.

*Ephraïm, fondateur des Béatitudes
*Ces fidèles vivent ensemble, comme les premiers disciples du Christ,
des laïcs, des familles avec enfants, des prêtres et des soeurs
consacrées. Les Béatitudes ont été fondées par Gérard Croissant, qui se
fait depuis appeler frère Éphraïm.

Ce diacre est un personnage charismatique, il a des visions et Jésus a
même réalisé devant lui plusieurs miracles «des multiplications de pains
et de yaourts au chocolat», etc.
Il a aujourd'hui disparu de la circulation, suspendu par le Vatican pour
des dérives de moeurs (des liaisons avec plusieurs religieuses).
D'ailleurs sur bien des aspects cette communauté ne semble pas «très
catholique».

*Georges Fenech Président de la Mission interministérielle de vigilance
et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), est même formel :
les dérives sectaires sont claires et avérées: emprise psychologique,
dérives financières, soumission au berger, abus sexuels.

*En quelques années, les béatitudes sont pourtant parvenues à bâtir*un
«Empire»* : une constellation de 77 communautés dans 26 pays sur les 5
continents. Éphraïm a placé tous ses proches aux postes clés, notamment
la gestion des finances. La communauté est souvent citée parmi les dix «
sectes » les plus riches du monde. Elle possède un patrimoine immobilier
important (châteaux, gites, maisons, parcs) qu'elle gère grâce à de
nombreuses associations ou sociétés écran. François Bayrou compte parmi
les sympathisants de cette étrange communauté.
 :

                     source :http://www.capatv.com/?p=13042

+ D'INFOS :

Voir l'article de l'UNADFI en cliquant sur ce lien:  http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/article-23350864.html

Repost 0
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 17:38

Simon MVONDO

Le Dr. Simon Mvondo est doyen de la Faculté de Théologie Biblique du Cameroun à Yaounde. Il est pasteur de la « Grace Bible Church » à Nkol-Tima et enseignant de la Parole de Dieu. Sa passion est la formation biblique des leaders dans l’œuvre de Dieu. Licencié en droit privé, il possède une maîtrise en théologie et a obtenu un doctorat de Ministère au Baptist Bible Seminary à Pensylvanie (USA). Il est membre du comité national de Promesses au Cameroun.

Depuis le XXe siècle et plus encore aujourd’hui, le monde entier est bombardé partout par ce qu’il est convenu d’appeler l’évangile de prospérité. Selon cet évangile, un enfant de Dieu ne doit pas être pauvre ou souffrir. Une fois qu’une personne a accepté Christ, elle a trouvé la panacée à tous les maux de ce monde terrestre. Il semble clair que c’est le corollaire religieux de la lutte contre la pauvreté séculière. La question est de savoir si c’est bien cela que la Parole de Dieu nous offre. Sinon, que doit être la position du vrai chrétien vis-à-vis de cet évangile de prospérité ? Les manifestations de l’évangile de prospérité – deux facettes : biens matériels et santé

Cet évangile se caractérise de deux manières. D’un côté, le chrétien doit posséder des richesses financières et matérielles qui sont, au dire des défenseurs de cet évangile, un signe de la bénédiction de Dieu. Ainsi, un chrétien qui manque d’argent ou de biens matériels est considéré comme placé sous la malédiction de Dieu. Les adeptes de cet évangile recherchent des postes à grande responsabilité dans les lieux de service. Celui qui n’accède pas à ces postes à responsabilité n’est pas content de son sort. Alors il doit consulter son pasteur, son apôtre ou son prophète pour faire confession de péchés qui se cacheraient dans sa vie et adresser des prières à Dieu.

D’un autre côté, le chrétien doit être en bonne santé et ne pas souffrir de persécution ou de quelque problème que ce soit. D’où les prières de guérison et de délivrance organisées publiquement à même les carrefours des routes de nos villes et villages. Chaque difficulté dans la vie du chrétien est perçue comme un mauvais sort ou un démon lancé par notre adversaire le diable. Le chrétien doit donc ainsi se soumettre à la cure d’âme de ces leaders qui ont le prétendu don de guérison, de miracle ou de prophétie.

Les arguments « bibliques » de l’évangile de prospérité

Rien en réalité ne se passe sans la Bible. Tout le monde se base sur la Parole de Dieu, y compris notre adversaire le diable (Mat 4.6). Ainsi, les défenseurs de l’évangile de prospérité ne manquent ni de versets bibliques, ni d’esquisses théologiques.

Parmi les versets souvent cités par ceux qui défendent l’évangile de prospérité, citons Jean 10.10 où Jésus dit qu’il est venu pour que ses brebis aient la vie en abondance. Ou encore, Jésus s’est fait pauvre afin que nous devenions riches (2 Cor 8.9). L’apôtre Jean semble donner une bonne base à cet évangile de prospérité quand il souhaite que nous prospérions à tous égards (3 Jean 2). Ce n’est pas seulement le Nouveau Testament qui dirige la pensée de l’évangile de prospérité, mais aussi l’Ancien Testament qui vient fort bien à la rescousse. Ainsi, les prédications dominicales font régulièrement appel à Proverbes 3.7-10 et Malachie 3.8-10.

Sur le plan théologique, l’évangile de prospérité impose le concept de la dîme pour les serviteurs de Dieu, alors qu’il a de la peine à expliquer aux chrétiens les principes d’offrande, de secours, et de collecte pour les démunis (Act 11.29 ; 1 Cor 16.1 ; 2 Cor 8-9). En outre, l’évangile de prospérité prétend que Dieu n’est pas pauvre. La terre et tout ce qu’elle renferme est à Dieu. Par conséquent, ses enfants ne doivent ni souffrir ni être pauvres.

En apparence, ces arguments paraissent convaincants. Et même, ils séduisent beaucoup de chrétiens. Mais en réalité, est-ce là le pur enseignement de la Parole de Dieu ? Le véritable chrétien doit savoir que le problème n’est pas de trouver les versets bibliques pour appuyer une doctrine, mais plutôt de savoir les interpréter dans leur contexte. Nous pensons donc que la Bible au lieu d’enseigner l’évangile de prospérité, enseigne plutôt l’Evangile du salut.

L’Evangile du salut

Ce que Dieu promet dans son plan scripturaire, c’est le pardon de nos péchés et la vie éternelle qui est la connaissance de Dieu (Jean 17.3) et la communion avec Dieu. C’est dans ce cadre que l’homme trouve la vraie prospérité et le vrai bonheur. C’est pourquoi il est dit dans Proverbes 28.13 que « celui qui cache ses transgressions ne prospère point ». L’étude du mot « prospérer » dans l’Ancien Testament comme dans le Nouveau Testament, montre que les termes hébreux et grecs veulent dire « réussir, faire des progrès, être heureux ». La prospérité biblique se situe après le salut en Christ, et consiste à faire des progrès dans la vie chrétienne. C’est ainsi que réussissaient Daniel et ses trois compagnons dans l’Empire babylonien (Dan 3.30 ; 6.28). C’est ce succès et ces progrès dans la vie chrétienne que l’apôtre Jean souhaite pour nous (3 Jean 2). D’ailleurs Jésus déclare que la vie d’un homme ne dépend pas de la valeur de ses biens, fût-il dans l’abondance (Luc 12.15).

Par l’Evangile du salut, Dieu promet de subvenir à nos besoins et de nous secourir dans les détresses. Cela sous-entend que le chrétien peut être dans les besoins et dans les difficultés (Ps 46.2 ; 50.15 ; Phil 4.6 ; Héb 4.16).

Les arguments bibliques de l’Evangile du salut

Nous pensons que les arguments avancés par la théorie de l’évangile de prospérité sont mal interprétés. Nous allons simplement citer un certain nombre de versets qui montrent la vraie position du chrétien dans ce monde. Selon l’Evangile du salut, le chrétien est appelé à entrer dans le royaume de Dieu par les tribulations (Act 14.22), et à passer par des épreuves pour que sa foi soit affinée (Jac 1.2-4 ; 1 Pi 1.6-7). Dans la deuxième lettre de Paul à Timothée, chaque chapitre mentionne au moins une fois un terme relatif à la souffrance. Le Seigneur a pris soin d’indiquer aux apôtres, et donc à nous-mêmes, qu’il y aurait des tribulations dans le monde (Jean 16.33).

Par ailleurs, Dieu nous corrige lorsque nous avons péché (Héb 12.5-6) et nous met à l’épreuve. L’Eglise de Dieu aura toujours en son sein, des riches (1 Tim 6.17) et des pauvres (Jac 2.5 ; 1 Cor 1.26). La souffrance et les maladies ne cesseront qu’après la résurrection des morts et dans la Nouvelle Jérusalem (1 Cor 15.54-55 ; Apoc 21.4).

La solution biblique : le contentement

Pendant sa vie chrétienne, l’enfant de Dieu connaîtra des temps difficiles et des temps généreux. De ce fait, l’Evangile du salut nous donne la solution du contentement (Phil 4.11-12 ; 1 Tim 6.6 ; Héb 13.5). C’est intéressant que le grand apôtre Paul ait appris à vivre dans l’abondance et dans la disette. La piété n’est pas une source de gain ; « c’est en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement, car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter ». Ceux qui s’attachent à l’évangile de prospérité et non à celui du salut, ont une grande leçon à apprendre de ce passage de 1 Timothée 6.6-19. Désirons-nous, nous aussi, adopter cette attitude spirituelle du contentement ?

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/