Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 15:27

    (.........)

Golgotha : du tombeau roulant la pierre,

      Deux anges sont venus libérer Le Seigneur...

      Marie de Magdala le cherche,et,la première,

Voit le Ressuscité,glorieux et vainqueur .

(.......)

A SUIVRE

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 12:10

 

Je connais un pays par-delà le ciel bleu,
Où tous les bienheureux seront auprès de Dieu,
Dans le repos parfait, le séjour ravissant ;
Là, plus de deuil cruel, de douleur, de tourment.

Dans ce pays là-haut,
Où je serai bientôt,
Rien ne troublera plus
Le bonheur des élus.

 

(Auteur anonyme)

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 10:49

 

Pendant presque deux millénaires

Les croyants avaient attendu

Le Rédempteur promis au Père

Pour sauver le monde perdu

Parfois l’attente était pénible

Les ans, les siècles s’écoulaient

Dieu semblait rester insensible

Aux cris de ceux qui l’appelaient

Mais la promesse était certaine

Au moment voulu Jésus-Christ parut

Sous une forme humaine

Pour nous comme il était écrit

Depuis bientôt deux millénaires

Il est remonté vers les cieux

Et l’Eglise attend en prières

Son avènement glorieux

Bien souvent le monde nous raille

D’avoir un espoir insensé

Notre propre cœur défaille

Il finit par être lassé

Mais Jésus revient sur la nue

Attendons-le de jour en jour

Car sa première venue

Est le gage de son retour

Sa ferme promesse demeure

Et sans faute il la maintiendra

Nous ignorons le jour et l’heure

Mais soyons sur qu’il reviendra

Par J. M. Nicole

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 07:11

                                                            

L'homme attendu...

Il est Celui qu'on attendait
sans savoir qui c'était, un Juste,
le Libérateur, le Parfait
quelqu'un de grand, de saint, d'auguste...
- Vous donc, malheureux de la Terre,
vous, pêcheurs, souffrant, enchaînés,
vous, coeurs vides, douleurs amères,
voyez, c'est Lui, l'Homme parfait...
Du haut du Ciel, conquis naguère,
Il tend les bras aux fatigués,
aux déçus, coeurs vides, misère,
car Il se donne tout entier...
- C'est le Fils de Dieu: de la crèche,
jusqu'à la Croix, Il fut chez nous,
pêcheur, jetant son filet, dont la pèche
s'appelle "Amour: Je viens en VOUS..." !
Joël FREYCHE

Source : Promesses

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 20:28

                                                                        Jésus-Christ
                                                                 Avec Lui tout est possible;
                                                            et,sans Lui,rien n'est heureux;
                                                              son pas remplit notre BIBLE,
                                                             mais il faut AVOIR des YEUX....
                                                                        Joël Freyche.

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 09:37

                                                                           Pendant presque deux millénaires

Les croyants avaient attendu                               1998_01_25_julesmarcelnicole.jpg

Le Rédempteur promis au Père

Pour sauver le monde perdu

Parfois l’attente était pénible

Les ans, les siècles s’écoulaient

Dieu semblait rester insensible

                                                                            Aux cris de ceux qui l’appelaient

Mais la promesse était certaine

Au moment voulu Jésus-Christ parut

Sous une forme humaine

Pour nous comme il était écrit

Depuis bientôt deux millénaires

Il est remonté vers les cieux

Et l’Eglise attend en prières

Son avènement glorieux

Bien souvent le monde nous raille

D’avoir un espoir insensé

Notre propre cœur défaille

Il finit par être lassé

Mais Jésus revient sur la nue

Attendons-le de jour en jour

Car sa première venue

Est le gage de son retour

Sa ferme promesse demeure

Et sans faute il la maintiendra

Nous ignorons le jour et l’heure

Mais soyons sur qu’il reviendra

Par J. M. Nicole

 

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 12:40

Seigneur attire mon coeur à toi
Je te désire tout près de moi
Ma délivrance dans le danger
C'est ta présence divin berger
... C'est ta présence divin berger


Par ta puissance, brise, soumets
Ma résistance à tout jamais
Courbe mon être, ma volonté
Sois-en le maître incontesté
Sois-en le maître incontesté


Prompt je m'élance pour te servir
Prompt je m'avance pour t'obéir
Là sous ton aile, loin du péché
Sauveur fidèle, tiens-moi caché
Sauveur fidèle, tiens-moi caché.
 

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 15:36

En souvenir de Marie Durand emprisonnée 30 ans ans à la tour de Constance à cause de sa foi .

  
Non, ce n’est pas ta lourde grille
ni ton mur noir,
sombre tour, funeste bastille,
que j’aime à voir,
mais ces traits qui par une femme
furent sculptés,
ce mot qui recouvre un long drame :
RÉSISTER
A genoux sous ces voûtes grises
j’ai retrouvé
ces quelques lettres indécises
sur le pavé
et j’ai pleuré, noble victime
des cruautés
en épelant ton cri sublime :
RÉSISTER
Lorsqu’elle vit, la femme austère,
la mort de loin,
elle voulut que cette pierre
fut son témoin,
et pour prévenir après elle
les lâchetés,
elle écrivit sur la margelle :
RÉSISTER
En ce temps-là dans son Versailles
le roi riait,
tandis qu’ici sous ces murailles
la foi priait,
l’un écrivait dans une fête :
Persécutez !
l’autre écrivait baissant la tête :
RÉSISTER
Et c’est toi qui fut la plus forte
vaillante foi;
depuis longtemps la femme est morte,
et mort le roi,
mais tandis que sceptre et couronne
sont emportés,
dans la tour ce vieux mot rayonne :
RÉSISTER !

 

La voix du pasteur Ruben Saillens (1855-1942) numérisée

f1.highres.jpegLe pasteur et compositeur Ruben Saillens (1855-1942), fondateur de l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne et auteur de "La Cévenole" (hymne emblématique de l'Assemblée du Désert) est la figure la plus marquante du protestantisme évangélique français. Réputé brillant orateur, il a laissé pour la postérité un enregistrement de 3 minutes 19 secondes, désormais numérisé et accessible gratuitement dans la bibliothèqhe numérique GALLICA.

Une source sonore à connaître! Lien GALLICA


                                                               
Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:50

 

A Toi

A TOI seul, je rendrai grâces,
O JESUS, mort, sur la croix !
Quel amour et quelle grâce,
Car Ton sang coula pour moi !

A TOI seul, je rendrai grâces,
O JESUS, mon seul Sauveur !
C'est Ton sang qui seul et efface
Mes péchés ! Merci Seigneur !

A TOI seul, je rendrai grâces,
O JESUS, mon Défenseur,
Tu écartes les menaces
Et Tu chasses mes terreurs !

A TOI seul, je rendrai grâces,
De TOI seul vient le secours,
Et quand le péché m'enlace,
Tu me délivres toujours !

A TOI seul, je rendrai grâces,
C'est à TOI que j'ai recours ;
Ton secours est efficace,
Aujourd'hui, demain, toujours !

A TOI seul, je rendrai grâces,
O JESUS, Consolateur,
Ta voix calme mes angoisses,
Et Tu sèches tous mes pleurs !

 

 

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 21:18

DIEU VEUT TE BENIR ENCORE


Jusqu'à ce jour,Dieu t'a béni;
Tu l'as trouvé toujours fidèle;
Si le désert n'est pas déjà fini,
Si l'épreuve est est toujours cruelle,
Chrétien,courage! prie,adore,
Ton Dieu veut te bénir encore

Auteur inconnu

Ps : Si quelqu'un connait l'auteur ,veuillez me contacter.

Patrice .

Repost 0
Patrice Garriga - dans POEMES
commenter cet article

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/