Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 10:27
DE LA MORT à LA VIE .

J'ai vécu les 12 premières années de ma vie au Pays Basque ,en bord de mer.
Au vu de cette magnifique création, je n'ai jamais douté que seul un Grand Dieu avait pu réaliser cela.
C'est au retour de l'armée,à l'age de 20 ans que j'ai commencé à m'interesser sérieusement aux religions : Christianisme,Bouddhisme,yoga,ésoterisme,spiritisme et j'en passe.
J'étais curieux des réponses qu'elles pouvaient apporter sur les les questions fondamentales :la souffrance ,la maladie,
la mort,le sens de la vie.
Je connaissais peu la Bible malgré mes 6 ans passés en pension
dans un collège Catholique au Pays Basque et à Pau.
La religion m'avait seulement apportée la confirmation de l'existence de Dieu.
C'est dans un groupe semi-Biblique que j'ai appris que Dieu nous parle vraiment à travers La Bible.
Les arguments étaient suffisamments convaincants pour emporter mon adhésion à cette vérité :
l'Inspiration et l'Autorité de La Parole de Dieu
J'étais donc devenus en 2 ans,"religieux" mais ne connaissant pas reéllement le salut personnel par la repentance et la foi au Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.
En 1967, parcourant le journal Sud-Ouest je lis:"L'orateur Fernand Legrand fera une conférence à l'église....sur le thème: prison sans barreaux.
Ce titre m'accrocha,et là  dans cette église évangelique ,le Seigneur m'attendait.
La Bible me parla clairement de la misère de ma vie sans Dieu et sans esperance.
Je réalisai mon péché et ses conséquences néfastes.Jésus se manifesta à travers Sa Parole dans toute sa magnificence et son grand amour.Je savais alors que Jésus pouvait me sauver du péché et de la médiocritée de ma vie.
L'évangeliste itinérant reparti.Je ne m'étais pas encore donné au Seigneur.
Durant plusieurs jours ce fut un combat intérieur car je savais que je devais me repentir et abandonner nombres de vieilles habitudes.
Mais Christ fut vainqueur car j'étais convaincu que Christ était mort pour mes péchés et ressuscité pour ma justification et que La Nouvelle Vie serait meilleure que l'ancienne.Ainsi j'acceptais Jesus comme Sauveur et Maitre.
Ca fait maintenant 44 ans que je sers ce merveilleux Seigneur.Il me
conduit dans des verts paturages et sa sure main me dirige et redresse en m'évitant bien des embuches.Maintenant je suis heureux de participer à l'avancement du Royaume de Dieu en diffusant Sa Parole par le porte à porte et la prédication dans les rues et bien sur en témoignant aux amis et à la famille..
Merci à ceux qui m'auront lu et Que Dieu vous bénisse richement.
A Dieu Seul soit La Gloire.

 Patrice Garriga
 
Pages: [1]
Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 11:31

Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours,
je te soutiens de ma droite triomphante.
Esaïe 41.10

Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 09:58

 

Moraves

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.

 
Aller à : Navigation, Rechercher

Le mouvement des Frères Moraves doit beaucoup à Jean Huss (1368-1415), théologien de l'Université de Prague et réformateur ; considéré comme l'un des fondateurs de la nation et de la langue tchèques ; excommunié, il fut condamné au bûcher à Constance).

Il fut fondé en 1457 à Kunwald en Bohême et organisé en "Union des Frères" vers 1470. Ceux-ci pratiquent la mise en commun des biens, élisent leur clergé et rejettent la hiérarchie officielle.

Exilés de Bohême en 1548, ces précurseurs de la Réforme du XVIe siècle s'installèrent alors en Moravie et jouèrent un rôle important dans la culture nationale tchèque, surtout en traduisant la Bible en langue vulgaire appelée la "Bible de Kraslice".

Parmi les figures illustres du moravisme, il faut citer Nicolas, comte de Zinzendorf, qui reçut les Frères Moraves dans sa propriété de Herrnhut, d'où le mouvement rayonna dans le monde entier .
source:wiki-protestants.org

Voir aussi sur mon blog:Psalmodie Morave:  http://srv03.admin.over-blog.com/index.php?id=1024696826&module=admin&action=publicationArticles_editPublication&ref_site=1&nlc__=121199955814et un poème de N.de Zinzendorf:  http://srv03.admin.over-blog.com/index.php?id=1016987045&module=admin&action=publicationArticles_editPublication&ref_site=1&nlc__=171199956085
Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 09:50

MERCI

DE ME LAISSER UN COMMENTAIRE. Ca fait toujours plaisir et en plus nous pourrons communiquer ensemble. A bientôt
Repost 0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 18:30

   "Cette génération de  chrétiens est responsable de cette génération d'âmes sur la terre !" Avez-vous été éveillés à propos de votre responsabilité éternelle et personnelle vis-à-vis de cette génération ?
 Keith Green
 

Quelques unes de ses chansons:    Album: SONGS FOR THE SHEPHERD
12 avril 1982

How Majestic Is Thy Name (Psalm 8)  
There Is A Redeemer  
Holy, Holy, Holy

source:  http://www.samizdat.qc.ca/arts/musique/green/green_mj.htm
Repost 0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 16:51

Martin Luther King, 40ème anniversaire

  • Dès avril, bon nombre de nos médias commémoreront le 40ème anniversaire de la mort de Martin Luther King, sans doute le plus célèbre des pasteurs.
    Nous encourageons les chrétiens à répondre "présent" eux aussi en profitant de cette occasion pour témoigner du message qui a inspiré MLK et pour réfléchir aux questions qu'il a soulevées.
    C'est pour les aider que l’association "Martin Luther King 40 ans après" a été créée. Elle met à leur disposition du matériel et des ressources humaines pour encourager des manifestations MLK (expositions, conférences, colloques, concerts ...) dans tous les lieux possibles, petits et grands : églises, temples, MJC, salles municipales ...
    Comment ? Rendez-vous sur le site pour le découvrir
    Martin Luther King n'appartient pas qu'aux baptistes. C'est la raison pour laquelle nous vous invitons à faire connaître largement le site et les possibilités que nous offrons.
  • A votre disposition pour répondre aux questions qui ne trouveraient pas de réponse sur le site.
    Au nom de l’équipe MLK
    Georges Mary
    Tél: 09 50 59 61 36 - Mob: 06 99 05 68 88
  • source association "Martin Luther King 40 ans après"
Repost 0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 11:05

 

Anabaptisme

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.

 
Aller à : Navigation, Rechercher

L'anabaptisme est né d'une dissidence protestante du XVI ème siècle. On l'appelle aussi la Réforme radicale. Divers courants naissent à peu près en même temps dans différentes régions d'Europe. Appelés "rebaptiseurs" par leurs adversaires, les anabaptistes refusent le baptême des enfants et l'intervention de l'Etat dans l'Eglise. L'anabaptisme suisse est très bibliciste et non violent ; l'anabaptisme néerlandais est lui aussi marqué par le pacifisme de Menno Simons ; enfin, l'anabaptisme autrichien prend une forme plus communautaire en Moravie. Ces différents groupes furent rejetés et persécutés par les catholiques comme par les réformés. Leurs descendants se trouvent aujourd'hui dans les Eglises mennonites, chez les amish et les houttériens dans le monde entier. On compte environ 900 000 membres adultes dans ces communautés.


Si les Eglises baptistes d'aujourd'hui ne descendent pas directement des anabaptistes du XVIe siècle, il ne faut pas négliger le rôle essentiel que les anabaptistes ont joué dans la naissance du mouvement baptiste ; c'est au contact de mennonites des Pays-Bas au XVIIe siècle que des non-conformistes anglais ont été amenés à fonder les premières Eglises baptistes en Grande-Bretagne.

Repost 0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 17:17

Dieu voulant, j'aurai l'occasion de vous proposer d'autres études sur  sur des mots ou expressions bibliques,
par les professeurs Lamorte et Freyche.
patriceG64


Etude du professeur Joel Freyche.
Médailles frustes.
on appelle ainsi les pièces de monnaie et les médailles antiques que l'usage et les annnées ont polies et dont elles ont presque effaçé les reliefs:tel est le cas de certaines expressions de La Parole de Dieu,auquelles il convient de rendre leur vigueur,leur fraicheur originelles.L'Esprit Saint les a voulues percutantes;ne les laissons pas affadir......
notes concernant le mot "espérance " dans 1 cor.13:13
Dans ce verset,les "choses qui demeurent"sont définies comme suit:"la foi,l'espérance et la charité.
Ors "l'espérance" est une médaille fruste aussi.
En effet le mot latin,qui a donné"espérer comme le grec"alpis",employé pa l'apotre Paul,n'exprime nullement
une idée de probabilité,ni d'incertitude.Les mots latins et grecs signifient en effet:L'ATTENTE d'un évenement
CERTAIN(bon d'ailleurs ou mauvais).C'est là le sens fondamental,celui des dictionnaires anciens.

Repost 0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 14:12

 

A méditer
"Toute hérésie quelle qu'elle soit tend à diminuer Jésus-Christ". Alexandre Vinet.


«Bienheureuse enfance ! Vraie maturité du cœur, vraie perfection de l’homme, âge immuable des fidèles sur la terre, âge éternel des bienheureux et des anges, puisses-tu nous être donnée à tous avec ta simplicité, ta candeur et ta foi.» 
Repost 0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 13:49

Témoignage de Christian Laherrère  .    

Si je suis là maintenant, c'est pour rendre témoignage de ce qui s'est passé dans ma vie.

Ce baptême n'a pas de valeur en soi, ce n'est pas en étant baptisé que je deviens chrétien, mais c'est parce que je suis devenu chrétien que je vais être baptisé. Le baptême par lequel je vais passer est un témoignage, le symbole d'un changement de vie, d'une nouvelle naissance !

 

J'ai donc grandi ici à Orthez, élevé dans une famille de tradition protestante évangélique, mes parents sont chrétiens et, depuis tout petit, j'ai été éduqué dans les valeurs de grâce, de paix et d'amour qui se trouvent dans la Bible. Mon enfance et ma jeunesse jusqu'à l'âge de 13 ans se sont passées sans problème.

 

Mais malgré tout ça, j'ai quand même connu l'échec. Mon adolescence fut difficile, j'ai ouvert les yeux sur le monde, je suis vite devenu rebelle à toute autorité, en colère contre la société, contre les hommes, contre ce monde dans lequel je vivais et dont je commençais à prendre conscience qu'il était... pourri ! Alors j'ai cherché à comprendre, et toutes mes questions étaient des pourquoi ? Pourquoi le mal, pourquoi la guerre, pourquoi les génocides, pourquoi sont-ils des milliards à mourir de faim ? Pourquoi les hommes s'entretuent-ils ? Pour l'argent ? Pour le pouvoir ? Très vite, j'en venais à la conclusion que la vie était futile, et qu'elle n'avait aucun sens. Alors j'ai décidé de vivre comme je voulais et m'éclater.

 

Mais très rapidement cette manière de vivre m'a tiré vers le bas. Échec scolaire, excès de toutes sortes notamment du cannabis qui m'ont conduit vers la dépression et finalement l'envie de suicide !

 

Pendant ces années où je faisais semblant de vivre heureux, je ressentais un vide continuel en moi alors que j'avais tout pour être heureux au niveau matériel, familial, etc... mais pourtant il me manquait quelque chose, une réponse à mes questions, un sens à ma vie. A cause de la vie que je menais, j'ai dû mentir souvent, prendre des risques, voler de l'argent à mes parents....

 

Je n'avais plus rien à quoi me raccrocher, je ne voulais même plus de cette vie, de cette drogue dont je ne pouvais plus me passer. Je me suis souvenu d'une parole que m'avait dite ma soeur : " Tu sais Christian, moi je sais ce qui te manque et pourquoi t'es pas bien, ce qui te manque c'est... Dieu ! "

 

Quand elle avait dit ça, j'étais braqué et ne voulais pas entendre parler de Dieu, mais quand je me suis souvenu de cette parole à un moment où l'envie d'en finir me tendait les bras, j'ai voulu vérifier si elle n'avait pas raison, j'ai donc ouvert ma Bible... qui était restée fermée de longues années.

 

J'ai commencé par le début, Genèse 1. La Bible me parlait. J'ai été frappé de voir comment ce livre décrivait parfaitement le monde et la vie que je voyais sur cette terre, la corruption, le mal, etc...

Au travers de ce livre, j'ai compris non seulement que l'homme faisait le mal de manière générale mais surtout que moi-même je n'étais pas meilleur. La Bible dit que Dieu ne supporte pas le mal. Aïe ! Là, j'avais un problème ! Ma conscience a commencé à m'accuser!

 

J'ai ensuite compris non seulement que j'étais séparé de Dieu mais surtout que je pouvais être réconcilié avec lui. Comment ? En lisant l'histoire de Joseph (Genèse 37). Lisez cette histoire, elle est extraordinaire ! Ce jour de septembre 2003 j'ai crié à Dieu en lui disant de m'aider et il m'a répondu. J'ai eu la certitude que Dieu voulait me pardonner, me faire grâce, combler ce vide que ma soeur, quelques temps avant appelait "Dieu" !

 

Alors que je n'avais plus d'espoir dans la vie, j'ai vu qu'un nouveau départ était possible.

Dans la Bible, j'ai trouvé celui en qui cette nouvelle vie devenait possible : c'était Jésus-Christ !

J'ai compris qu'il s'était donné à ma place il y a 2000 ans sur une croix, prenant sur lui la condamnation que Dieu me réservait car j'étais pécheur.

Lisez l'Evangile, celui de Jean ou de Luc, vous en saurez plus. Voici un verset qui le résume assez bien:  Jean 3:16 " Car Dieu a tant aimé le monde qu 'il a donné son Fils afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle."

 

Ayant pris la décision de faire de lui le centre de ma vie, j'ai demandé à Dieu le pardon. Dès lors je fus remplis d'une paix incroyable, c'est comme si un poids énorme avait été retiré de mes épaules. Je me suis senti libéré, et j'ai pu, pas à pas, me défaire du tabac et du cannabis auquel j'étais vraiment accroché. Une vie nouvelle commença. "Si quelqu'un est en Christ, il est une création nouvelle. Les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles." 2 Corinth 5:7

 

Je sais où je vais et pourquoi je vis sur cette terre ! Je veux maintenant m'engager à suivre Jésus-Christ, en comptant sur lui chaque jour. Comme Jésus a aimé, comme il a servi, comme il était rempli de compassion, moi aussi je veux m'efforcer de vivre à son exemple. Je suis heureux car aujourd'hui, je sais que c'est possible grâce à lui, en comptant sur sa force. Il a vraiment tout changé, transformé, bouleversé, c'est fantastique!

 

Et même si j'ai la certitude de vivre l'éternité avec Dieu, je reste malgré tout dans ce monde et la vie reste ce qu'elle est, avec ses joies mais aussi ses difficultés. Mais aujourd'hui je la vis avec celui qui m'a secouru, qui a répondu à mon cri d'appel et qui est le sens même de mon existence. En Jésus-Christ, j'ai la paix et la joie. Il est ma force pour surmonter tous les défis de la vie. Et j'ai la certitude, par mon expérience et celle de millions d'autres avant moi, que je peux compter sur lui, le seul vrai Dieu. Mon plus grand souhait est que tous ceux qui ne le connaissent pas encore, puissent rencontrer celui qui a changé ma vie : Jésus-Christ.

Christian Laherrère

Repost 0

Média Evangélique

 

Animé par Patrice Garriga

Prédicateur de rues et en porte à porte.

Coéquipier avec les pasteurs du désert.

Engagé dans plusieurs associations humanitaires.

contact: patrice33320@gmail.com

Autres sites que j'anime:   

              http://unseulcheminjesus.over-blog.com

http://evangeliser-selon-la-bible.over-blog.com/

    http://sectes-et-mouvements-religieux-en-france.over-blog.com/

http://chretiensevangeliquesaquitaine.over-blog.com/

             

 

 

Rechercher Dans Ce Site

LA BIBLE DIT

Lecture de ce troisième dimanche de l'Avent : Livre de Sophonie 3,14-18. Pousse des cris de joie, fille de Sion ! éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l'humiliation. Livre d'Isaïe 12,2.4bcde.5-6. Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance ; je n'ai plus de crainte, Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur ! car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7. Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,10-18. Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » A leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

NUMEROS D'URGENCE

NUMEROS D'URGENCE ,que faire quand? .....
 http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-24540246.html   
EUTHANASIE,AVORTEMENT?un médecin vous répond.
  http://jesus-sauve-aujourd-hui.over-blog.com/article-26509553.html     
ANNUAIRE DES EGLISES EVANGELIQUES DE FRANCE
  http://www.eglises.org/        
COURS BIBLIQUES PAR INTERNET 
http://www.info-bible.org/cinq/